Le virage du cabus

ÉdA

La 57e édition de la Fête du Cabus, la doyenne des fêtes gaumaises, a lieu le 1er week-end d’août. Jusque-là rien de plus normal.

Normal, que le cabus roussi, ce légume pansu à l’ADN 100% mussypolitaine, soit le roi de la fête et qu’il préside le concours du plus gros mangeur… de cabus. Cela dit, un grand coup de jeune vient de souffler dans les animations qui entourent les traditions de ces 2 jours. Ainsi, le samedi 3 août, c’est un marché vintage qu’accueille la place du village alors qu’une expo sur des objets de la guerre de 14 est organisée un peu plus loin. Quant à la soirée, elle est confiée à un rappeur et un DJ mussypolitains. Même coup de jeune le dimanche 4 avec, à 10 h, une corrida programmée dans les rues du village. Alors que l’après-midi, sur le même podium, est prévu le sacre du Roi du Cabus