Le génie d’un Meusien

ÉdA

Le mérite en revient au «Robel Car Trophy » de Robelmont d’avoir invité à Pierrard-Virton, le chef-d’œuvre de reconstitution à l’identique de la première «auto-mobile» créée en 1770 par Nicolas Joseph Cugnot, un habitant de Voïd-Vacon, une localité de la Meuse proche de Commercy.

Une reconstitution réalisée dans la ville natale de son créateur, reconnue par l’institut des Arts et Métiers de Paris d’un engin à trois roues, pesant plus de 3 tonnes et se déplaçant de manière autonome grâce à une machine à vapeur. «Le but de son créateur de génie était de faciliter le transport des canons,» explique Serge Robert, le porte-parole l’association «Le fardier de Cugnot». Celui qui, avec les bénévoles, anime l’association, présente et propose des baptêmes sur «Le Fardier de Cugnot ». Une expérience magnifique. Une merveille à découvrir à Voïd ou lors d’une manifestation.

www.lefardierdecugnot.fr