Pupa… Tout pour plaire

EdA - 401308931948

Artiste visuelle, illustratrice, plasticienne, designer d’espaces, Pupa dispose de plus d’une corde à son arc. Aussi artiste «muraliste», elle participait à l’inauguration du nouveau bar urbain d’un célèbre palace liégeois en partageant son talent à travers une fresque à découvrir. Zoom.

Depuis peu, l’hôtel des Comtes de Méan a pris encore plus de hauteur grâce au talent de Pupa. Ici, prend vie le nouveau «rooftop» jungle que l’artiste aux multiples facettes a pris plaisir à décorer. Là, la fresque très organique de Pupa met en scène singes et toucans se prélassant dans des plantes luxuriantes. Mais qui est Pupa? Graphiste formée à Saint-Luc Liège, cette artiste éclectique dessine depuis l’âge de 9 ans. Un don qu’elle doit à son papy. Comme lui, adepte des oiseaux, ces derniers sont devenus sa signature. Elle adore détailler la physionomie des espèces puis s’en inspirer pour aborder la liberté, l’envol. C’est sur grand format qu’elle s’exprime le mieux. Son truc: «les Posca». «Des marqueurs de qualité permettant des traits plus subtils et homogènes, j’adore». Elle en est d’ailleurs devenue l’une des ambassadrices. Touche-à-tout, la pétillante trentenaire, passionnée de décoration d’intérieur a aussi mis son talent au services de commerces et de privés. «Mon univers est organique et assez reconnaissable, c’est la Pupa touch (rires)». La customisation et la déclinaison de sa griffe plaît aussi. Une seule idée en tête: «apporter du bonheur aux gens». Ses «live painting» lors d’événement ont le vent en poupe. Elle est aussi à la base des galeries nomades éphémère nommée «L’Appartement». On y retrouve tout ce qu’elle aime: «des créateurs, de l’art et de la convivialité pour partager une tranche de vie heureuse». Chapeau bas!