Pas d’accrobranche?

ÉdA

Un collectif citoyen a introduit un recours auprès du Conseil d’État contre l’aménagement du parcours d’accrobranche sur le site du Val Saint-Lambert à Seraing.

Plusieurs arguments ont été avancés par les riverains du collectif «Bois du Val»: dégâts sur l’environnement, manque de transparence, débordement sur une aire Natura 2000. Une action qui n’a pas plu aux autorités de la Ville et au promoteur du Cristal Park (projet plus vaste destiné au redéploiement du site des cristalleries du Val Saint-Lambert). Après une étude d’incidences de deux années opérée par un bureau spécialisé et une étude du projet réalisée par le DNF (Département de la nature et des forêts), tout était pourtant en règle. Le parcours d’accrobranche devait être inauguré en juillet, il devra attendre l’arrêt du Conseil d’État. Si les riverains n’obtiennent pas gain de cause, le parcours verra bien le jour mais avec quelques mois de retard.