ARC-WATTRIPONT

A-t-elle chuté dans les escaliers ? : Alexis acquitté du meurtre de son épouse

A-t-elle chuté dans les escaliers ? : Alexis acquitté du meurtre de son épouse

(Illustration) ÉdA

Poursuivi devant le tribunal correctionnel de Tournai pour le meurtre de son épouse, Alexis soutenait que sa femme avait chuté accidentellement dans les escaliers, le 18 avril 2010.

Lorsque les services de secours interviennent, le 18 avril 2010, dans une habitation de Wattripont, ils découvrent le corps d’Hélène, 33 ans, gisant, la tête en sang. Transportée dans un état critique en milieu hospitalier, la jeune femme succombera quelques heures plus tard à un traumatisme crânien.

Tout laisse à croire à une chute accidentelle dans l’escalier… même si le comportement de son mari, Alexis (né en 1975), interpelle sa belle-famille et ensuite les enquêteurs.

Le corps d’Hélène est finalement exhumé plusieurs mois après le décès pour procéder à l’examen du corps. Alexis est inculpé de meurtre! De là s’en suit une flopée de rapports d’experts qui ne vont pas nécessairement tous dans le même sens. Ainsi du côté de la partie civile et du ministère public, la thèse du meurtre est privilégiée. Si devant le tribunal certains experts considèraient que les lésions constatées ne pouvaient correspondre à une chute accidentelle, d’autres relèvaient que cette piste ne pouvait être écartée.

En tout cas, le tribunal a tranché en acquittant Alexis, près de 10 ans après ce drame.

+ LIRE AUSSI En avril 2010, Hélène succombait à un traumatisme crânien.