BELGIQUE

Le Roi visite le projet Myrrha du centre d’étude de l’énergie nucléaire à Mol

Le roi Philippe a visité mercredi, au centre d’étude de l’énergie nucléaire (CEN) à Mol, en province d’Anvers, le projet Myrrha, «premier prototype au monde d’un réacteur de recherche nucléaire alimenté par un accélérateur de particules».

Cette visite constitue la neuvième d’un membre de la famille royale belge depuis la création du CEN en 1952. Le souverain avait déjà visité le centre en 2012, alors qu’il était toujours prince.

Le but du déplacement de mercredi était de visiter l’ambitieux projet Myrrha, que le gouvernement fédéral soutient depuis l’an dernier. Mol accueille en effet une première mondiale: la construction d’un réacteur de recherche nucléaire alimenté par un accélérateur de particules. Il peut être utilisé à diverses fins comme la recherche sur les radioisotopes médicaux et le traitement des déchets radioactifs.

Les ministres sortant Kris Peeters (de l’Emploi et de l’Economie) et Marie Christine Marghem (de l’Energie) ont accompagné le Roi dans sa visite, lequel a reçu des explications de plusieurs jeunes chercheurs. Il a également pu effectuer un test avec du plomb-bismuth, un métal lourd qui sera utilisé afin de refroidir le réacteur. Au total, 135 personnes travaillent pour ce projet.

Le nouvel accélérateur de particules devrait être achevé en 2026 et pourra être utilisé l’année suivante pour produire des radioisotopes médicaux. Le réacteur de recherche suivra en 2034.