MONS

Mons: cure de jouvence pour le square Saint-Germain

Le parc, situé en plein centre-ville, va être remis à neuf. Le début des travaux est programmé en 2020.

Le square Saint-Germain, situé entre l’axe piétonnier et la collégiale Sainte-Waudru, est un lieu chargé d’histoire. Dessiné en 1799, il a été construit au début du XIXe siècle sur les ruines de l’église du chapitre des chanoines de Saint-Germain. Seule trace rappelant ce bâtiment: un mur de pierres, vestige d’une muraille, longeant la rue de la Voussure.

Au milieu de ce square trône un monument unique: la fontaine des Volontaires imaginée par l’architecte François Poutrain à la mémoire des Montois qui ont combattu pour l’indépendance de la Belgique. Elle fut inaugurée en 1930 par le roi Albert, mais placée en 1957 au milieu du square. Il s’agit d’un des seuls monuments aux morts aménagé en fontaine.

Mais cela fait bien longtemps que l’eau ne jaillit plus de la fontaine. Le monument est défraîchi, tout comme l’est le parc dans son ensemble, son mobilier, ses grilles… Ces dernières années, l’image que renvoyait le parc était plutôt négative, le lieu ayant été le théâtre de règlements de compte et traînant une réputation de rendez-vous des drogués.

Heureusement, ce triste tableau devrait changer. La semaine dernière, les autorités communales ont présenté l’avant-projet de réaménagement du square Saint-Germain aux riverains. Suite à un appel d’offres, c’est le bureau d’étude Equilateral qui a été désigné et a imaginé un tout nouveau projet.

Ses grandes lignes sont:

– la restauration complète et le replacement des éléments de la balustrade en fer forgé clôturant le site;

– la restauration de la fontaine et sa remise en eau;

– le rétablissement d’une connexion – via un nouvel escalier en pierre bleue – vers la rue de la Poterie. Cet accès avait été supprimé dans les années 70;

– le prolongement de certains sentiers de promenades, afin d’éviter les galeries en cul-de-sac, source d’insécurité, mais également d’améliorer les perceptions paysagères depuis l’intérieur du site

– Un programme complet de replantation du site, en donnant la part belle aux plantes vivaces qui permettront un fleurissement du jardin, du printemps à l’automne.

La prochaine étape sera la demande de permis d’urbanisme. Le démarrage du chantier est prévu pour le premier semestre 2020.

Mons: cure de jouvence pour le square Saint-Germain
L’eau devrait rejaillir de la fontaine du square -

Déjà une tentative en 2016

La rénovation du square Saint-Germain est un vieux dossier. En 2016, un premier avant-projet avait été imaginé, mais n’avait pas convaincu les habitants, ni le Collège communal, qui avait fini par le refuser.

Il a fallu attendre trois ans pour voir ressortir le dossier, pour lequel 900 000 euros étaient prévus à l’origine, subsidié à 90% par la programmation Feder 2014-2020.