BELGIQUE

La N-VA redépose la proposition de loi sur les visites domiciliaires

La N-VA redépose la proposition de loi sur les visites domiciliaires

La N-VA a donc redéposé le texte controversé ce jeudi à la Chambre. BELGA

La N-VA a redéposé jeudi, juste après la séance de prestation de serment à la Chambre, la proposition de loi visant à permettre aux services de police de mener des visites domiciliaires chez des particuliers afin d’y interpeller des étrangers en séjour irrégulier.

Soutenu par la N-VA, ce texte avait suscité des mois de remous politiques sous la législature précédente, surtout du côté francophone. Il avait finalement été enterré par la coalition suédoise avant même d’être soumis au Parlement.

Au sein même du MR des voix s’étaient élevées pour dénoncer le projet, également critiqué par les juges d’instruction qui estimaient que pareilles descentes de police ne pourraient intervenir que sous couvert d’un mandat.

Loin d’abandonner son projet, la N-VA a donc redéposé le texte ce jeudi à la Chambre, a annoncé l’ancien secrétaire d’État à l’Asile et la Migration, Theo Francken.

Son coreligionnaire Koen Metsu a, lui, également redeposé sa proposition de loi visant à retirer automatiquement la nationalité belge accordée à une personne condamnée pour terrorisme.

Le parti nationaliste flamand a par ailleurs déposé jeudi une proposition de loi visant à porter le coût de la procédure pour l’acquisition de la nationalité belge à 1.250 euros.