article abonné offert

PHILIPPEVILLE

Les Black Hat comme dans leur jardin

Les Black Hat comme dans leur jardin

Ça saute aux yeux, le trio 100% local meurt d’en découdre avec la scène. *D.R.

Après Laura Crowe ou les Dandy Shoes, c’est au tour de Black Hat de sortir de l’ombre et de prendre la scène d’assaut.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 39 des 284 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?