SANTÉ

L’épilepsie responsable de plus de 0,5% de la morbidité mondiale

L’épilepsie responsable de plus de 0,5% de la morbidité mondiale

De nombreux épileptiques n’ont pas accès à un traitement. Reporters/BSIP

Près de 50 millions de personnes sont atteintes d’épilepsie. Selon le premier rapport mondial sur cette maladie, la charge atteint plus de 0,5% de la morbidité. L’OMS a appelé jeudi à Genève à lui attribuer davantage d’importance dans les politiques de santé.

Environ 7,6 personnes sur 1000 sont victimes de cette pathologie. Près de 80% des personnes affectées habitent dans des pays à revenus bas ou intermédiaires. Mais plus de trois quarts de celles qui se trouvent dans des pays pauvres n’ont pas accès à un traitement, déplore l’Organisation mondiale de la santé.

Le risque de mortalité prématurée est jusqu’à trois fois plus important chez les personnes atteintes d’épilepsie que dans la population générale. Il augmente encore dans les pays pauvres. L’OMS demande aussi des législations pour faire face aux discriminations et aux violations auxquelles sont confrontées ces malades.

Au total, 25% des cas pourraient être empêchés, selon les estimations. Autre indication, 5 dollars par personne et par an permettraient d’éviter une part considérable de la charge de cette pathologie, notamment pour étendre l’accès à des médicaments abordables et efficaces. L’OMS appelle à davantage de prévention et à une action mondiale, régionale et nationale. Et encore à investir pour des soins de qualité.