PÉRONNES

Péronnes: une Marina au sein d’une station touristique

Péronnes: une Marina au sein d’une station touristique

Bernard Bauwens, Luc Moulin et Nicolas Plouvier ont dévoilé le projet. ÉdA

Paradoxalement, pour une infrastructure liée au milieu aquatique, le projet de Marina est sur les rails.

Jusqu’il y a peu, le club-house et l’infrastructure portuaire implantés le long du Grand-Large de Péronnes étaient exploités par le PYC. Royal, puisqu’ayant fêté son demi-siècle d’existence en 2013, le «Péronnes-Yacht-Club» a rétrocédé à la Ville d’Antoing le terrain sur lequel étaient implantées ses infrastructures. Il était en effet impératif que la Ville redevienne propriétaire des lieux si elle escomptait obtenir des subsides pour les projets qu’elle envisageait. Lancé il y a cinq ans avec une vue sur le long terme, le projet global de réaliser un «Master plan» autour du Grand-Large a été confié à l’intercommunale Ideta qui s’est chargée d’aller pêcher des fonds européens. Ce projet pharaonique est estimé à quelque 8 millions d’euros dont un montant de 2,1 millions destiné à l’aménagement d’une nouvelle Marina en l’occurrence un ensemble touristique comportant un port de plaisance. «C’est un projet qui tient à cœur la ville d’Antoing. Ce projet est subsidié à 90%, à savoir 50% par la Région wallonne et à 40% via les fonds européens du Feder. Le solde (10%) sera financé par la ville d’Antoing», explique le bourgmestre Bernard Bauwens. «Avec cette Marina, le centre Adeps, le projet d’une piste BMX, le centre “Your Nature” et le karting électrique, Péronnes va avoir un autre visage touristique international», ajoute Nicolas Plouvier, directeur du développement territorial chez Ideta. «Le permis pour la piste BMX a été accepté», précise le mayeur.

Jusqu’à 130 bateaux!

Le projet de construire une nouvelle Marina a été confié à l’architecte Luc Moulin. La Marina sera reconfigurée autour de trois axes. Il y aura d’abord une augmentation de la capacité d’accueil qui passera de 90 à 130 anneaux. Redessinés, les sept pontons du port seront protégés par une estacade flottante longue de 90 m. En arc, cette jetée permettra d’une part de se balader pédestrement, ensuite d’amarrer durant une journée de grands bateaux de passage. Enfin, elle servira aussi de brise-glace. De fait, en hiver, des coques ont été endommagées par des blocs de glace lors de l’ouverture de la haute écluse.