Arlon

Double meurtre de Ronzon : l'avocat général requiert l'acquittement pour meurtre pour Jennifer Sablon

Double meurtre de Ronzon : l'avocat général requiert l'acquittement pour meurtre pour Jennifer Sablon

L'avocat général requiert l'acquittement pour meurtre pour Jennifer Sablon EdA Claudy Petit

Le procès du double meurtre de Ronzon, à la cour d'assises de Luxembourg arrive ce mercredi aux réquisitoires des avocats.

L'avocat général Alexandre François s'est démarqué des avocats des parties civiles, mercredi, devant la cour d'assises du Luxembourg, au procès du double meurtre de Ronzon, en demandant d'acquitter Jennifer Sablon pour l'accusation de meurtre "au bénéfice du doute".

Contrairement aux deux autres accusés, Radwan Elmi Galib et Sébastien Kesteman, Jennifer Sablon ne s'est pas rendue au domicile de Nathan Kettani et Vinciane Lamoot, le 11 août 2016, pour ce qui, selon les deux hommes se renvoyant les responsabilités, devait être un vol mais qui a viré au meurtre. Par la suite Jennifer Sablon, alors compagne de Radwan Elmi Galib, a été mêlée à des transactions bancaires avec les cartes volées des victimes.

"Il ne fait aucun doute qu'elle a caché une partie de la vérité ou qu'elle a menti au juge d'instruction", a relevé l'avocat général. Jennifer Sablon n'avait par ailleurs pas été inculpée de meurtre, mais bien de fraude informatique et d'association de malfaiteurs. Le meurtre pour faciliter le vol n'avait été visé pour elle, par le parquet, qu'au moment du renvoi devant la cour d'assises.

"Je ne peux pas prouver qu'elle était au courant d'une intention homicide même si elle était au courant des petites magouilles de Radwan Elmi Galib", a justifié le représentant du ministère public, en effectuant une sorte de marche arrière lors de son réquisitoire.
Sébastien Kesteman a, lui, déclaré que Jennifer Sablon était au courant de tout. Le couple Elmi Galib/Sablon a vu une vengeance dans ces déclarations. Selon l'avocat général, ceci est "possible".

"Prouver que quelqu'un ment, ce n'est pas prouver sa culpabilité", a mentionné l'avocat général avant de requérir l'acquittement pour double meurtre à l'égard de Jennifer Sablon. Le représentant de l'accusation a, par contre, demandé de déclarer les deux autres accusés coupables de meurtre pour faciliter le vol avec aussi d'autres circonstances aggravantes (faits commis avec un véhicule, de nuit, avec tortures,...).

Le trio doit, selon l'avocat général, y compris donc Jennifer Sablon, par ailleurs être déclaré coupable de fraude informatique et d'association de malfaiteurs. Les réquisitions d'acquittement pour meurtre ont suscité l'étonnement du côté des parties civile.
Certains proches des victimes ont aussi quitté la salle d'audience avant la fin du réquisitoire.
Les avocats des trois accusés plaideront jeudi.

+ À LIRE | Jennifer Sablon, Une enfance dans «un climat chaotique»