article abonné offert

«Il n’y a pas de gagnants, seulement des perdants»

La famille et les proches de Valentin Vermeesch forment un clan. Très soudé. On l’a vu tout au long du procès, on l’a encore vu hier à la sortie du procès.