CINÉMA

Décès de Maurice Bénichou, rendu populaire par Amélie Poulain

Décès de Maurice Bénichou, rendu populaire par Amélie Poulain

Maurice Bénichou avait un petit rôle dans «Amélie Poulain»: celui du propriétaire de la boîte aux trésors. -

Le comédien Maurice Bénichou, second rôle discret mais prolifique au théâtre et au cinéma, est décédé samedi à l’âge de 76 ans.

Epoux de la comédienne Geneviève Mnich, Maurice Bénichou a été à l’affiche d’une quarantaine de pièces et d’une cinquantaine de films sous la direction des plus grands réalisateurs dont Henri Verneuil, Raoul Ruiz et Yves Robert avec notamment Un éléphant ça trompe énormément en 1976.

Le réalisateur Jean-Pierre Jeunet avait offert à Maurice Bénichou un court rôle qui l’a popularisé dans Le Fabuleux destin d’Amélie Poulain: le propriétaire de la boîte aux souvenirs.

 

«Je l’avais découvert dans une pièce de Peter Brook et dans Tout le monde n’a pas eu la chance d’avoir des parents communistes. Pour Amélie Poulain, il était idéal pour la scène de la boite aux souvenirs. L’instant exigeait un grand jeu d’émotion. Il était très tendu avant la scène et euphorique juste après. C’est touchant de voir de supers acteurs comme lui confrontés à chaque fois au trac», a confié Jean-Pierre Jeunet à l’AFP.

 

En 2005, Michael Haneke l’avait dirigé dans Caché, long métrage récompensé par le Prix de la mise en scène au Festival de Cannes.

 

On l’avait aussi vu camper l’avocat Jacques Vergès dans le film Omar m’a tuer de Roschdy Zem.