article abonné offert

ALEXANDRE HART

«Tout n’est pas perdu!»

«Tout n’est pas perdu!»

BELGA

Pour plaider une peine n’excédant pas 29 ans de prison, Me Renaud Molders-Pierre, avocat d’Alexandre Hart, a mis en avant six circonstances atténuantes: son jeune âge (19 ans au moment des faits), son immaturité, l’absence de casier judiciaire, des aveux complets sur les faits, un parcours de vie abîmé, une carence intellectuelle et la prise de conscience qu’il a besoin d’aide.