LIÈGE

Voyants et malvoyants ensemble sur des tandems

Voyants et malvoyants ensemble sur des tandems

L’association «La Lumière» organisait samedi une concentration de tandems à travers la ville de Liège. BELGA

Des personnes voyantes et malvoyantes ont pédalé côte à côte samedi, en tandem, pour une journée de balade à l’initiative de l’association liégeoise d’aide aux aveugles et malvoyants «La Lumière».

Pour fêter son centenaire, celle-ci avait organisé une concentration de tandems afin de mettre en avant les personnes déficientes visuelles et leur permettre de vivre une belle aventure sportive et de loisirs.

L’association «La Lumière» organisait samedi une concentration de tandems à travers la ville de Liège. Plusieurs clubs tandems destinés aux personnes déficientes visuelles ont répondu présents à l’appel, parmi lesquels le Club Tandems de «La Lumière» (Liège), Cecyclo tandem (Mons), Cyclone A (Rotary Bruxelles-Europe), Cyclocœur (Namur) et l’Amicale Cyclo Tandem de Manaihant (Herve). Au total, 45 tandems ont pris la route, accompagnés par des motards de la police qui encadraient l’événement.

Ce rassemblement de tandems s’inscrivait dans le cadre des festivités organisées à l’occasion du centenaire de «La Lumière». L’événement visait par ailleurs à «mettre en avant une pratique sportive qui allie plaisir, entraide et solidarité».

«C’est en effet une belle occasion pour valoriser les capacités des personnes aveugles et malvoyantes. Et ça permet à la population de se rendre compte de l’importance de soutenir ces personnes en toutes circonstances», a souligné l’organisatrice de l’événement.

«C’est une manière de joindre l’utile à l’agréable», a pour sa part commenté le responsable du Club Tandems de «La Lumière», Dominique Jacqumin.

Une remise de prix a également eu lieu samedi pour récompenser les participants à cette balade de 29 km le matin et de 26 km l’après-midi.

L’ASBL «La Lumière», implantée à Liège, a pour mission d’offrir aux personnes déficientes visuelles un encadrement médico-social afin qu’elles atteignent une certaine autonomie.