JUDICIAIRE

Nouvelle pièce déposée: le procès Van Eyken suspendu jusqu’à jeudi

Nouvelle pièce déposée: le procès Van Eyken suspendu jusqu’à jeudi

Christian Van Eyken et son épouse, Sylvia B., sont prévenus pour avoir assassiné le premier mari de cette dernière. Photo News

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a reporté, lundi, les plaidoiries de la partie civile et le réquisitoire du ministère public à jeudi matin. En cause, le dépôt d’une nouvelle pièce au dossier par les avocats de la défense.

La partie civile et l’avocate générale n’étaient pas prêts à prendre la parole lundi, comme prévu, n’ayant pas reçu la nouvelle pièce que la défense avait dit leur communiquer vendredi.

Après un moment de réflexion, le tribunal a convenu qu’il était préférable, pour la sérénité des débats, d’ajourner le procès jusqu’à jeudi matin. La partie civile devrait alors plaider et ensuite l’avocate générale présenter son réquisitoire. Les plaidoiries de la défense, initialement prévues jeudi, auraient alors lieu vendredi voire lundi.

Christian Van Eyken et Sylvia B. sont prévenus pour avoir assassiné le premier mari de cette dernière, Marc Dellea. Cet homme âgé de 45 ans avait été retrouvé mort dans son appartement, avenue Mutsaard à Laeken, le 8 juillet 2014. Il avait reçu une balle dans la tête et aucune arme n’avait été retrouvée sur place.

Le parquet de Bruxelles avait ouvert une enquête qui avait mené à Sylvia B., alors épouse de la victime, et Christian Van Eyken, patron et amant de Sylvia B. Cette dernière était sa collaboratrice lorsqu’il était député au Parlement flamand, et tous deux entretenaient une relation amoureuse.