BRUXELLES

Le festival itinérant du cinéma en plein air de retour à Bruxelles

Le festival itinérant du cinéma en plein air de retour à Bruxelles

L’objectif est culturel mais aussi social. ILLUSTRATION

La 19e édition du festival itinérant en plein air «Bruxelles fait son cinéma» se déroulera du 5 au 19 juillet à Bruxelles, annonce lundi l’ASBL «Libération Films», à l’initiative de l’événement qui fera escale dans 15 communes de la capitale.

Issu d’une vieille tradition méditerranéenne, le projet existe depuis 19 ans. «Nous avons ainsi le plaisir de revenir aux origines du spectacle cinématographique, à l’art forain...», explique «Libération Films». «Quand on sait que la cohabitation entre habitants d’origines diverses se vit parfois difficilement, cette activité se veut un lieu de rencontre où l’on tente, modestement, de favoriser une meilleure compréhension de l’autre», poursuit l’ASBL, qui amène le cinéma là où l’infrastructure n’existe pas.

Concrètement, 15 projections à la tombée de la nuit sont prévues, réparties sur les communes d’Anderlecht, Auderghem, Berchem-Sainte-Agathe, Evere, Forest, Ganshoren, Jette, Koekelberg, Molenbeek-Saint-Jean, Saint-Josse-ten-Noode, Schaerbeek, Uccle, Watermael-Boitsfort, Woluwé-Saint-Lambert et Woluwé-Saint-Pierre.

Parmi les films proposés gratuitement au public figurent notamment «Capharnaüm» de Nadine Labaki (Prix du Jury au Festival de Cannes en 2018) et «Le Grand Bain» de Gilles Lellouche (avec Benoît Poelvoorde et Virginie Efira), «Everybody Knows» d’Asghar Farhadi (avec Penelope Cruz et Javier Bardem) ou encore «L’homme qui tua Don Quichotte» de Terry Gilliam.

«Les films proposés, en concertation avec le Service audiovisuel de la Cocof et les échevinats de la Culture et/ou les centres culturels des communes partenaires, ont pour objectif la découverte d’un cinéma de qualité pour un public parfois peu averti», indiquent les organisateurs.

«Pour les personnes qui ne fréquentent plus beaucoup les salles de cinéma, c’est l’occasion de retrouver tout le plaisir que procure un film sur grand écran, dans des quartiers désertés par les salles de cinéma, et qui plus est, dans un cadre inhabituel qui donne une touche toute particulière à l’activité.»

Plus d’informations via le site www.bruxellesfaitsoncinema.be.