BRUXELLES

Cécile Jodogne attend un dialogue «serein» avec les syndicats de pompiers à Bruxelles

Cécile Jodogne attend un dialogue «serein» avec les syndicats de pompiers à Bruxelles

Cécile Jodogne, secrétaire d’État à la Région bruxelloise en charge de la Lutte contre l’Incendie et l’Aide médicale urgente (Siamu), veut un «dialogue calme et serein». EdA - J. R.

Les pompiers sont dans la rue. La Secrétaire d’état en charge du SIAMU Cécile Jodogne plaide pour un dialogue constructif.

La secrétaire d’État à la Région bruxelloise Cécile Jodogne (DéFi), en charge de la Lutte contre l’Incendie et l’Aide médicale urgente (Siamu), attend un «dialogue calme et serein» avec les syndicats de pompiers. C’est ce qu’elle a déclaré via communiqué, lundi, alors que 250 pompiers bruxellois ont entamé une action de protestation dans le centre-ville.

«J’attends de cette concertation un dialogue calme et serein entre les différentes parties. Cela nous permettra d’avoir une base de travail saine, concertée et constructive afin que le prochain gouvernement puisse être en mesure d’adopter un avant-projet équilibré, tant pour les agents que pour la Région», a expliqué Cécile Jodogne.

Cet avant-projet d’arrêté vise l’intégration de la prime d’opérationnalité et de prestations irrégulières dans le statut pécuniaire des agents opérationnels du Siamu, adopté en première lecture le 23 mai dernier par le gouvernement bruxellois.

Le projet d’arrêté prévoit le remplacement des actuelles allocations forfaitaires de garde par une prime d’opérationnalité qui serait exemptée de cotisations sociales. Cette décision permettrait une «harmonisation du statut des pompiers bruxellois avec celui des pompiers des autres zones de secours», précise la secrétaire d’État.

Trois réunions sont prévues entre les syndicats et la direction du Siamu lundi, mercredi et vendredi.

De leur côté, les pompiers ont manifesté lundi contre la suppression de leurs allocations forfaitaires.