L’association «Mémoire de Bossière – Fonds d’histoire locale» est née en 1993, à l’initiative de passionnés, principalement bossiérois, qui se sont succédé, pour offrir une vision historique de ce beau patrimoine de Bossière, près de Gembloux.

L’association n’est officielle que le 10 mars 2006.

L’association a notamment pour objectifs, l’étude de l’histoire de Bossière, la recherche et la conservation de tout document et pièce liés à l’histoire locale, la promotion et l’organisation d’expositions relatives à Bossière, la sauvegarde et la mise en valeur du patrimoine local à vocation historique, artistique ou sociale et la rédaction de brochures concernant Bossière et son patrimoine millénaire.

Le but aussi est d’intéresser les nouveaux habitants à l’histoire d’un des plus beaux villages de Wallonie (même s’il n’a jamais remporté le titre). L’association compte actuellement une dizaine de personnes très actives, mais il faudrait que les jeunes reprennent le flambeau. L’association est présidée par Jacques Brassine, secondé par Bernard Naniot. Parmi les dernières réalisations de l’association, notons la création d’un musée des outils anciens dans la bibliothèque du village.

«Bossière est un village riche au niveau du patrimoine, nous dit Bernard Naniot, ancien instituteur, et nous aimerions le faire connaître. De nombreux artisans travaillaient autrefois dans le village et c’est pourquoi nous avons rassemblé leurs outils. C’est une manière de parler de la vie de notre village. Aujourd’hui, il y a 1 200 habitants environ, alors que dans les années 70 notre village ne comptait que 600 personnes. Les jeunes ont fui la campagne dans les années 60. Aujourd’hui, ils reviennent pour retrouver un peu de calme».

www.memoiredebossiere.be