À l’initiative de l’AMHO Graine, une quinzaine de jeunes de l’entité ont demandé de former une troupe de break dance. C’est ainsi qu’est née la Troupe de Danse de Bernissart (TDB): «A la fin d’un atelier hip hop, des jeunes ont découvert le break et se sont montrés intéressés.

C’est ainsi qu’est née l’association, explique Muriel Hiroux. Les séances ont lieu un fois par semaine le mercredi de 16 h à 17 h 30. Actuellement, nous occupons les locaux de l’école Saint-François. Aucune cotisation ou droit d’inscription ne sont demandés. L’animateur est Arnaud et nous ouvrons dans la tranche d’âge 8-18 ans. La moyenne d’âge actuelle est de 12-13 ans mais cela fluctue au fil du temps. Le mieux est de venir assister à quelques séances pour voir si vous allez accrocher à la philosophie et à l’esprit du groupe. L’animateur leur apprend les mouvements de base mais par la suite, chacun peut librement donner cours à son imagination». Le TDB cherche des possibilités de se produire sur scène. «Ce groupe a été mis sur pied en octobre 2018 et il faut évidemment le temps de préparer des spectacles. Nous avons participé à une «battle» à Antoing avec la troupe qui y est constituée. Cela a eu lieu en mars et c’était un bon moment. Chaque groupe effectue sa chorégraphie et «provoque» en quelque sorte l’autre ce qui donne lieu à quelques beaux mouvements. Cela se déroule toujours dans un excellent état d’esprit. Un juge départage les équipes et déclare celle qui a remporté la partie. La troupe s’est également produite à la fête scolaire d’Harchies. Ce qui est bien, c’est que tout le monde progresse à son rythme. Il n’y a aucune prédisposition à avoir pour commencer cette discipline», conclut Xavier. Des vidéos sont visibles sur la page FB de la maison du préau ou de l’AMHO Graine.