Une victoire surprise qui a éclipsé le duel Caelen-Gudisa

Une victoire surprise qui a éclipsé le duel Caelen-Gudisa

Victoire de Michaël Brandenbourg, qui a bouclé le parcours (13,06km) en 41’21’’. imagesports.be

Le Dinantais Michaël Brandenbourg (Team de Valois) a remporté ce dimanche la 38e édition du Jogging de Verviers. Le vainqueur

Beaucoup s’attendaient à un duel entre le quintuple lauréat du Jogging de Verviers, Florent Caelen, et le double vainqueur des Crêtes de Spa, Fita Gudisa. Mais c’est le Dinantais Michaël Brandenbourg qui a franchi la ligne d’arrivée en premier après 41’21’’ et la moitié de la course en solo. Une victoire «surprise» tombant à nouveau du côté du team de Valois de Larbi Chababe, qui avait donc bien décidé d’envoyer un de ses représentants à défaut des régionaux Tarik Moukrime (Verviers) et Amaury Paquet (Charneux), en course en France ce samedi. «Ça s’est vraiment décidé en dernière minute. J’étais le seul à ne pas courir et donc mon entraîneur a choisi de me faire venir ici à Verviers. On m’avait dit qu’il y avait 20 000 spectateurs et c’était vraiment une découverte, je ne connaissais pas du tout le parcours» indique le vainqueur sur la ligne d’arrivée.

Un tracé qu’il ne connaissait pas mais qu’il a parfaitement maîtrisé, quasi de bout en bout. Dans les premiers kilomètres, le Liégeois Alex Servais (qui finit 25e ) s’est offert un peu de visibilité mais un petit groupe de quelques coureurs (Caelen, V. Castermans, Gudisa, Brandenbourg, Durviaux, Renard, etc.) s’est constitué dans le piétonnier de la rue du Brou.

Brandenbourg: «J’avais un peu peur de Fita»

Mais c’est à Pied Vache, comme très souvent, qu’il a éclaté et que la course s’est décantée pour ne laisser que quatre coureurs aux commandes: Michaël Brandenbourg, Florent Caelen, Fita Gudisa et Vincent Castermans. «J’avais un peu peur avec Fita car il est vraiment fort, mais quand j’ai vu qu’il craquait dans la première montée ça ne m’a plus trop inquiété.» Restait alors à s’assurer que le Soumagnard Florent Caelen ne revienne pas, comme il l’avait pourtant fait l’an dernier en déposant Vincent Castermans dans la toute dernière partie de la course. «Je me suis un peu brûlé dans une côte au 8e kilomètre car je ne m’attendais pas à ce qu’elle soit aussi longue, mais heureusement ça descendait juste après et j’ai pu relâcher. Je savais que Florent pouvait très bien terminer en descente mais j’avais tout donné avant pour faire la différence» explique l’athlète de l’équipe de Valois qui en fait une habitude de décider du vainqueur de l’épreuve verviétoise.

Le coach Larbi Chababe ne s’en cache d’ailleurs pas, nous confiant ce dimanche soir: «Suite aux nombreuses parutions d’articles annonçant la victoire probable de Florent Caelen ou de Rudisha Fita Ayanom (Jogging Plus), notre sponsor (Trackks) nous a demandé samedi soir de placer Michael Brandenbourg au départ de la course. N’ayant pas participé aux 20 km de Bruxelles cette année, Trakks voulait une victoire forte à Verviers.» Voilà qui est clair.