TENNIS

Absent depuis 6 mois, Andy Murray est optimiste pour son retour en compétition

Absent depuis 6 mois, Andy Murray est optimiste pour son retour en compétition

Andy Murray. Photo News

Le Britannique Andy Murray, absent des courts depuis six mois après avoir été opéré de la hanche, s’est dit optimiste dimanche pour son retour en compétition après cette intervention chirurgicale qui lui a «changé la vie».

Murray, vainqueur de trois Grand Chelem, va reprendre la compétition en double avec l’Espagnol Feliciano Lopez au Queen’s à Londres à partir de lundi pour la première fois depuis son opération en début d’année.

«Je ne sais pas comment je vais me sentir quand je vais revenir sur le court, mais j’ai de la chance, je me sens détendu, je ne m’attendais pas à être dans cet état», a déclaré Murray, laissant entendre que l’opération pour soigner sa blessure récurrente à la hanche aurait pu signifier la fin de sa carrière.

«Je ne savais pas comment j’allais me sentir en ayant une opération, mais ça a été génial, ça a complètement changé la vie pour moi», a-t-il dit.

«Je me réjouis de revenir mais je ne sais pas à quoi m’attendre. Je ne me fixe aucun objectif car le seul fait d’être à nouveau sur un court de tennis et de me sentir bien et de ne pas avoir de douleurs suffit. Je vais prendre plaisir à faire de la compétition. J’ai pris plaisir à m’entraîner, à taper des balles et à faire toutes ces choses que je ne pouvais pas faire il y a seulement quelques mois, donc on verra», a souligné Murray.

Son frère Jamie a fait carrière en double et gagné six titres du Grand Chelem.

Mais Andy Murray pense, lui, qu’il a encore un avenir en simple: «Mon but est toujours de revenir en simple. Nous avons discuté avec mon équipe du meilleur moyen de revenir sur les courts en simple et nous pensions que le double serait une bonne option pour me tester et voir comment je me sens», a expliqué le Britannique, tombé à la 215e place mondiale.

Murray et Lopez auront fort à faire en ouverture du Queens’s contre les Colombien Juan Sebastian Cabal et Robert Farah (N.5 mondial en double).