BRUGELETTE

PHOTOS | Une action de sensibilisation contre la détention d’ours polaires à Pairi Daiza

Plusieurs dizaines de personnes issues d’une bonne vingtaine d’associations ont mené une action de sensibilisation contre le projet de détention d’ours polaires au parc animalier Pairi Daiza (Cambron-Casteau), ce dimanche avant-midi. L’action s’est déroulée de manière pacifique, dans le calme.

L’action menée ce dimanche avant-midi le long de la rue des Wespellières (entre la N56 et le parc Pairi Daiza situé à Cambron-Casteau) avait été programmée voilà plusieurs semaines, après une concertation entre les représentants des associations (Animaux en Péril et Wolf Eyes en tête), les autorités communales de Brugelette et les responsables de la police. Une première «manifestation» avait été interdite par le bourgmestre de Brugelette, au prétexte que des incidents risquaient de se produire à cause d’une «contre-manifestation». La «jauge» pour l’action de sensibilisation de ce dimanche avait été fixée à 250 personnes au maximum (aucun appel n’avait été lancé au grand public afin de s’y joindre).

L’action s’est déroulée dans le calme. Les activistes se sont alignés de part et d’autre de la rue des Wespellières (vers le parc) en déployant des banderoles, sans ralentir la circulation. La mobilisation des forces de l’ordre était cependant assez importante. Le long de la N56, un peu en retrait, on constatait par exemple la présence d’un combi de police (rempli) en provenance de la zone de Mouscron. «Au cas où» sans doute.

Mais les «manifestants» voulaient avant tout faire passer un message, comme le rappelait un communiqué transmis voilà quelques jours par Animaux en Péril et Wolf Eyes.

«Le zoo situé sur les terres de Cambron – Casteau ne cesse de s’agrandir et son directeur Éric Domb a pour projet la création d’une terre du froid qui pourra accueillir à l’automne 2019 des animaux polaires, dont des ours» disait ce communiqué. «Les animaux résideront dans une partie du parc pourvue de «frigos géants» qui ne manqueront pas d’augmenter l’empreinte carbone et contribueront à la destruction du milieu naturel de nos mammifères polaires. L’absurdité de cette réalisation n’échappe pas à Wolf Eyes qui décide de manifester contre la venue de ces ours.» […] «Wolf Eyes est soutenue dans l’organisation de cette manifestation par les associations Animal sans Toi… T, le Rêve d’Aby et Animaux en Péril.»

«Le but est de faire prendre conscience aux visiteurs de Pairi Daiza que la place des ours polaires n’est ni dans un zoo ni sous nos latitudes.»