WRC

Rallye de Sardaigne: Thierry Neuville, 7e à mi-journée samedi, à plus de deux minutes d’Ott Tänak

Rallye de Sardaigne: Thierry Neuville, 7e à mi-journée samedi, à plus de deux minutes d’Ott Tänak

Photo News

Thierry Neuville (Hyundaï i20), toujours en doute avec le choix de ses pneus, occupait la 7e place du Rallye de Sardaigne, 8e épreuve du championnat du monde WRC, samedi à mi-journée et après trois étapes spéciales.

Le pilote germanophone, 3e du classement mondial des pilotes, naviguait surtout à plus de deux minutes de l’Estonien Ott Tänak (Toyota Yaris).

Ott Tänak, deuxième au classement mondial, a en effet repris la journée en force pour prendre la tête du Rallye devant l’Espagnol Dani Sordo (Hyundai i20), qui avait clôturé la journée de samedi en tête, 2e désormais à 6.4 de l’Estonien qui réalise pour l’heure la meilleure opération du week-end.

Thierry Neuville, de son côté, a concédé plus d’une minute sur Tänak au fil des trois spéciales de l’avant-journée, pointant à 2:00.3 au général et à 51.9 secondes du Britannique Kris Meeke, 6e, ce qui n’augure pas d’un bon classement final pour le pilote belge.

«À nouveau, notre choix de pneumatiques n’était pas le plus judicieux pour cette boucle. Je ne suis pas à l’aise avec la voiture et je ne peux pas aller aussi vite que je le souhaiterais. Je suis parti avec des pneus durs, mais je n’ai aucune adhérence. Il y a quelque chose avec la voiture. On doit savoir ce que c’est car elle devient inconduisible», a commenté Thierry Neuville à l’issue de l’ES 12 alors que dans la spéciale précédente, la 2e de la journée, Sébastien Ogier était à nouveau en proie à des problèmes de suspension. Le Français, leader au championnat du monde, a pu repartir, mais en WRC2 (avec des pénalités donc) après un bris de suspension la veille qui l’a forcé à se retirer pour la journée. Le sextuple champion du monde vise les points de la Powerstage.

La même boucle sera disputée par les concurrents en fin de journée. Le Rallye de Sardaigne s’achève dimanche.