COMINES

PHOTOS | Après avoir été percutée, une grue s’effondre à Comines

Grosse frayeur, cette nuit, à la chaussée de Ten-Brielen. Après avoir été percutée, une grue s’est effondrée sur un véhicule, et sur une partie d’une habitation. Fort heureusement, aucun blessé n’est à déplorer.

Les images sont impressionnantes, et laissent imaginer à quel point on est passé tout près d’un véritable drame, cette nuit, à la chaussée de Ten-Brielen, à Comines… Dans la nuit de vendredi à samedi, à 3 h., la chaussée de Ten-Brielen a été le théâtre d’un spectaculaire accident, qui se solde par d’importants dégâts matériels.

Un automobiliste d’une trentaine d’années, dans une Golf TDI de couleur grise, venait de Comines et se dirigeait vers Ten-Brielen où il réside, quand il a percuté violemment le pied de la grue à tour planté sur le trottoir et la partie gauche de la chaussée, soit de l’autre côté de son axe de circulation.

Par chance, il a réussi à sortir de l’habitacle et à s’éloigner, tout en voyant la grue vaciller et s’effondrer sur sa voiture, en même temps que les tonnes de poids en béton installés pour lester l’engin. Miraculeusement, il s’en sort avec quelques égratignures, mais a été conduit à l’hôpital d’Ypres par précaution. Selon des témoignages recueillis sur place, il était sous influence de l’alcool.

La grue de 45 tonnes (17 de structure en fer et 28 de lestage en béton), est tombée sur la maison d’en face, par chance, en effleurant le pignon. D’autant plus que le couple qui est propriétaire de la maison dormait à l’étage, dans une chambre qui donne sur la route! Des dégâts importants sont néanmoins à déplorer au niveau de la façade et de la toiture. La structure s’est abattue aussi dans le jardin des voisins, tandis que la flèche terminait sa course sur la chaussée de Ten-Brielen, causant des dégâts à deux voitures en stationnement. qui sont justement celles du couple qui habite... dans la maison endommagée! Elles étaient stationnées à cet endroit parce que les propriétaires ne pouvaient pas les garer devant leur domicile, à cause de la grue.

Neuf appartements en construction

En effet, à hauteur du numéro 56, neuf appartements se construisent pour le compte d’un promoteur local. L’architecte du projet est le Cominois Frédéric Domicent, qui était sur place ce samedi: «La société Claeys, qui construit les logements, a loué l’engin à la société Arcomet. Le chantier est profond et nécessite une grue de grande envergure. Bien sûr, elle était sur la chaussée, mais l’éclairage était tout à fait sécuritaire. D’ailleurs, il y a peu, suite à des remarques des riverains, l’éclairage avait été renforcé.»

Toutefois, des riverains s’étaient déjà plaints des conditions de sécurité de la grue, installée depuis des semaines sur la voie publique. Sur place, ils se demandaient comment on avait pu autoriser l’installation d’une grue à tour à cet endroit, condamnant la moitié de la chaussée. Elle était présente depuis deux semaines. Une enquête déterminera les responsabilités de chacun.

Samedi matin, la société Arcomet, du Limbourg, a procédé à l’enlèvement de la grue. Elle a fait appel à la société Noordzeekranen, d’Ostende, qui possède une grue télescopique. Les tronçons de la structure métallique ont été découpés au chalumeau, puis posés sur un camion; ce qui a permis le retour du trafic.