RÉGIONS

Fuite d’eau de 2,000 l par heure, mort suspecte, le cinéma débarque à Aqualibi… Dix histoires marquantes dans vos régions, ces derniers jours

Fuite d’eau de 2,000 l par heure, mort suspecte, le cinéma débarque à Aqualibi… Dix histoires marquantes dans vos régions, ces derniers jours

Le parc aquatique d’Aqualibi s’est transformé en plateau de tournage. -

Filmé en trottinette électrique dans un tunnel bruxellois; fuite d’eau colossale au stade de Charleroi; mort suspecte à Jemeppe-sur-Sambre… Voici une sélection de dix histoires marquantes dans vos régions, ces derniers jours.

Assassinat de Valentin: les cinq accusés ont été reconnus coupables

Alexandre Hart, Belinda Donnay, Dorian Daniels, Loïck Masson et Killian Wilmet n’ont montré aucune émotion à la lecture de l’arrêt, hier après-midi, par la présidente de la cour d’assises de Liège, Catherine Urbain.

Les cinq ont été reconnus coupables pour tout ce qu’on leur reprochait à l’encontre de Valentin Vermeesch, 18 ans, torturé et jeté vivant dans la Meuse alors qu’il était menotté dans le dos, la nuit du 26 au 27 mars 2017: coups, tortures, traitement inhumain, attentat à la pudeur, viol et assassinat, avec la circonstance aggravante que les faits ont été commis sur une personne dont l’état de vulnérabilité, de par sa déficience mentale, était connu de tous.

Loïck Masson a été acquitté pour le viol. Ils risquent tous la réclusion à perpétuité sauf Killian Wilmet. «C’est une décision juste et qui apaise la famille», estime la partie civile.

+ Assassinat de Valentin Vermeesch| Les réactions des avocats des accusés après le verdict de culpabilité : « Il doit désormais accepter qu’il est un assassin »

+ Procès de l’assassinat de Valentin Vermeesch : « Une décision juste, la famille soulagée »

+ Tous coupables de l’assassinat de Valentin Vermeesch

+ Assassinat de Valentin Vermeesch : « Une décision juste », estime la partie civile

Scandale avant Islande-Turquie: le «brushman» vit chez nous!

Dimanche soir, le jeune Belge, dont le visage a fait le tour du monde mais qui préfère garder l’anonymat, est à l’aéroport de Reykjavik (Islande). Il finit de nettoyer sa brosse à vaisselle, utilisée pendant ses dix jours de trek dans le pays. À la sortie des toilettes, il découvre une foule de journalistes autour de l’équipe de football turque. Ni une ni deux, il décide de faire une blague.

«J’ai agi sur le moment. Je me suis approché de la foule de journalistes et du capitaine de l’équipe turque Emre Belözoglu et je lui ai demandé comment il se sentait après le match contre la France, en lui tendant ma brosse comme un micro.»

+ Les soutiens à Corentin, le « brushman »

+ Scandale avant Islande-Turquie : le « brushman » vit chez nous !

VIDÉO | Individu filmé en trottinette électrique dans un tunnel: «C’est complètement interdit»

Filmée par la dashcam d’un automobiliste ce dimanche avant d’être diffusée sur Facebook, la vidéo d’un individu en train de circuler en trottinette électrique dans le tunnel de la Porte de Hal a fait le buzz, enregistrant des dizaines de milliers de vues.

Au premier abord, cette scène insolite peut amuser mais elle n’a pas du tout fait rire la porte-parole de Bruxelles Mobilité.

+ « C’est comme si on roulait en trottinette sur l’autoroute »

Fuite d’eau de 2.000 litres par heure au stade de Charleroi

Au stade du Pays de Charleroi, une fuite occasionnait depuis des mois, peut-être des années, la perte de milliers de mètres cubes d’eau à raison de 2000 litres à l’heure. Estimation de coût de ce gaspillage: une ardoise annuelle de 87 000 euros, à laquelle la présence d’un compteur intelligent a permis de mettre un terme.

Chargé du contrôle des indices de consommation, c’est le bureau d’étude de la Ville qui a identifié l’anomalie.

+ Charleroi servira de ville pilote

Schaerbeek: un conducteur fauche une jeune fille de 14 ans et prend la fuite

Une jeune fille de 14 ans a été renversée par une voiture jeudi matin à Schaerbeek. L’automobiliste a commis un délit de fuite après l’accident.

L’information a été confirmée par la police de la zone Bruxelles-Nord.

L’accident s’est produit vers 8h, à l’intersection de la chaussée de Helmet et de la rue Waelhem.

La victime, âgée de 14 ans, a été emmenée à l’hôpital dans un état critique.

+ Un suspect interpellé

Décès suspect à Jemeppe-sur-Sambre: l’autopsie n’est pas déterminante

Michel, un Jemeppois né en 1964, vivait seul, dans sa maison située chemin de la Ferme.

Le quinquagénaire avait quelques soucis de santé, ce qui nécessitait un accompagnement infirmier régulier.

C’est précisément une infirmière à domicile qui a découvert son corps sans vie, lundi dernier, en début de journée.

L’homme est mort des suites de graves blessures au niveau du cou. Les circonstances sont particulières et elles ont interpellé la police et les autorités judiciaires. L’affaire a été mise à l’instruction. L’autopsie a été effectuée mardi en fin de journée.

+ Piste de l’acte désespéré individuel ou thèse criminelle ?

Aqualibi se transforme en plateau de tournage

L’équipe du film «Losers Revolution», financé notamment par la Fédération Wallonie-Bruxelles, tournait à l’Aqualibi mardi et mercredi. Un décor tropical idéal pour une comédie déjantée 100% belge.

Le tournage – pas plus de vingt jours au total – passait également par Lasne, pour des scènes nocturnes.

Ce long-métrage, dont la sortie est prévue à la fin de l’année, est destiné à un public de 25-40 ans.

+ Kody : « J’ai toujours rêvé de faire du cinéma »

Des croix gammées à la piscine de Malmedy

La piscine extérieure Mon Repos de Malmedy a été victime de tagueurs durant la nuit du samedi au dimanche. «Honteux», s’offusque-t-il, alors que les commentaires choqués et énervés des citoyens se multiplient sous sa publication, largement partagée.

En effet, des croix gammées nazies ainsi que le mot Hitler ont été tagués à la bombe noire sur l’extérieur du bâtiment de la cafétéria. Le toboggan jaune a également été victime de tags. Sur celui-ci le mot «couscous» et d’autres insultes.

+ Des croix gammées à la piscine de Malmedy

Braquage à Spy: trois hommes et un canon scié

Sur le coup de 6 h, jeudi matin, le gérant de la station-service Total située rue de Saussin, à Spy, préparait l’ouverture du shop quand trois hommes cagoulés ont fait irruption dans la boutique.

Armés d’un fusil à canon scié, les malfrats ont menacé le gérant et ont réclamé le contenu de la caisse ainsi que celui du coffre. Ils ont également emporté quelques cartouches de cigarettes avant de prendre la fuite vers l’échangeur autoroutier de Spy à bord d’une voiture dont on apprendra plus tard qu’elle était munie de plaques volées.

Les policiers de Jemeppe-sur-Sambre se sont rendus sur les lieux afin de procéder aux constatations. Le laboratoire de la Police judiciaire fédérale de Namur a été requis sur place pour relever les traces laissées par les voleurs.

Ce braquage est similaire à celui s’étant déroulé, il y a une dizaine de jours, à la station-service Total de Floreffe.

+ Braquage à Spy : trois hommes et un canon scié

Il poursuit une voiture de police et écope de vingt mois de prison avec sursis

Le tribunal correctionnel du Brabant wallon a condamné vendredi Jean D., un habitant d’Incourt né en 1967, à vingt mois de prison assortis d’un sursis probatoire de trois ans. La cause? Il avait initié une sorte de course-poursuite à l’envers: il voulait rattraper une voiture de police dans laquelle se trouvait son fils, forçant les policiers à circuler à 140 km/h et à appeler des renforts pour lui échapper.

+ Vingt mois de prison avec sursis pour avoir poursuivi une voiture de police