ÉLECTIONS

Le PS prêt à gouverner avec la N-VA si…

Le PS prêt à gouverner avec la N-VA si…

BELGA/BENOIT DOPPAGNE

Sur les ondes de La Première ce jeudi matin, Elio Di Rupo a ouvert la porte à un gouvernement fédéral avec le PS et la N-VA si le parti de Bart De Wever ne demande pas une réforme institutionnelle.

Durant la campagne électorale le PS, notamment via son président, avait été clair sur le sujet: le PS ne formera pas un gouvernement avec la N-VA. Des propos également tenus par Paul Magnette, porte-parole du PS durant la campagne: «Non, nous ne négocierons pas avec la N-VA. Nous ne voulons pas parler de confédéralisme et nous ne voulons pas perdre de temps.»

Pourtant, ce jeudi, ors d’une interview sur La Première, Elio Di Rupo a été nettement moins catégorique. Il a même ouvert, un peu, la porte à une alliance avec le parti de Bart De Wever. Le président du PS pose cependant une condition: que la N-VA ne réclame pas une nouvelle réforme de l’état: «Nous essayons de faire en sorte qu’on puisse construire un gouvernement fédéral qui puisse gouverner sans avoir à traiter de questions institutionnelles. Nous sommes à la disposition des informateurs, mais pas à n’importe quel prix.»

Le président du PS n’a cependant pas manqué de critiquer le gouvernement fédéral sortant et en particulier le MR envers qui il y a une «très grande rancœur».

Peu après l’interview, Elio Di Rupo a précisé son propos via un tweet, affirmant que le PS ne souhaite pas gouverner avec la N-VA.

Mais si c’est nécessaire… ?