GRÂCE-HOLLOGNE

Enfin, un pacte de majorité a été déposé à Grâce-Hollogne

Enfin, un pacte de majorité a été déposé à Grâce-Hollogne

Maurice Mottard (PS) sera finalement le bourgmestre de Grâce-Hollogne, aux côtés de son rival socialiste Manu Dony et d’un partenaire de majorité, à savoir Écolo. BELGA

Après l’annonce la semaine dernière d’un accord entre le PS et Écolo en vue de constituer une majorité communale à Grâce-Hollogne, en région liégeoise, un projet de pacte a été déposé mercredi à l’administration communale.

Après l’annonce de leur accord jeudi dernier, les pourparlers entre socialistes et écologistes ont concerné principalement les compétences, dont la répartition était jugée déséquilibrée.

Les négociations ont finalement abouti mardi. Écolo, qui ne voulait pas que son rôle se limite à celui de modérateur entre deux tendances PS qui n’ont pu s’entendre, a présenté un projet axé sur la cohésion sociale. Ce que la fédération liégeoise du PS a finalement accepté bien que cette matière était jusque-là destinée à l’échevin sortant Manuel Dony.

Écolo apporte également dans l’accord la création d’une cellule de développement durable. Salvatore Falcone, chef de groupe Écolo au conseil communal de Grâce-Hollogne, sera échevin. Il s’agit d’une révolution dans cette commune de la région liégeoise où le PS assure seul la majorité depuis plus de 100 ans.

Lorsqu’il a été déposé à l’administration communale de Grâce-Hollogne, ce projet de pacte de majorité PS-Écolo comprenait les signatures des élus Écolo et des deux meneurs des deux tendances qui divisent le PS local, à savoir le bourgmestre empêché sortant Maurice Mottard et l’échevin sortant Manuel Dony. Les signatures des autres élus PS devaient suivre.

Un conseil communal, au cours duquel le projet de pacte sera mis au vote, pourrait être fixé le 21 juin prochain. Suivra l’installation des représentants au conseil de l’action sociale (CPAS).