DIABLES ROUGES

PHOTOS | «26 ans, déjà une légende»: le tifo qui rend hommage à Romelu Lukaku

Derrière les visuels déployés en tribune lors de chaque match des Diables rouges, on retrouve le groupe d’animation Belgium Fans, lequel a fait vœu d’enflammer lors de chaque rencontre un stade du Heysel qui en a bien besoin.

Après Eden Hazard samedi, c’est un autre Diable rouge qui a été mis à l’honneur par les supporters au Stade Roi Baudouin, à l’occasion du match Belgique – Écosse.

Avec 46 buts au compteur, Romelu Lukaku est de loin le meilleur buteur de l’histoire de l’équipe nationale belge. Alors qu’il n’a que 26 ans, «Big Rom» est déjà une légende. C’est en tous les cas ce que les supporters ont voulu faire passer comme message avec un tifo coloré déployé dans la T4 lors des hymnes nationaux.

 

 

Derrière ces animations, on retrouve le groupe Belgium Fans, un groupement de clubs de supporters des Diables rouges. Créé voici quelques années, ce collectif est entré dans une nouvelle dynamique en ce début d’année et propose désormais, pour chaque match, un visuel mettant à l’honneur un joueur.

«Cela prend entre deux et trois mois pour réaliser un tifo», explique Julien Jomaux, membre de Belgium Fans. «Car si la réalisation concrète peut se faire relativement vite, il y a toute une procédure à suivre: il faut d’abord créer le dessin, le montrer à l’Union belge, recevoir l’autorisation de l’UEFA, trouver un hangar suffisamment grand où pouvoir réaliser le tifo… » Bref, un vrai parcours du combattant pour ces supporters acharnés qui n’hésitent pas à investir beaucoup de leur temps, mais aussi une partie de leur argent: «Nous ne recevons aucun soutien de la part de la fédération, ce sont les membres du groupement qui financent ces animations.»

Bien plus que les tifos

À ce titre, difficile d’estimer le nombre de supporters faisant partie de ce groupe d’animation, vu qu’il réunit lui-même plusieurs clubs de supporters. « À l’heure actuelle, il y a six ou sept clubs», avance Julien, tout en précisant que le groupe accueille aussi bien les supporters francophones que les autres. «Et il y a une grosse dizaine de personnes qui coordonnent ces actions. Car celles-ci ne s’arrêtent pas à nos tifos. Cela va bien plus loin: il y a les contacts avec la fédération ou encore l’ambiance que nous essayons de mettre dans les blocs E et F de la Tribune 4 (NDLR: blocs rebaptisés “Bloc Ambiance”).»

Et comme on a pu le voir samedi déjà, force est de constater que le stade Roi Baudouin tend de plus en plus à vrombir lorsque Mertens démarre sur son flanc ou que Lukaku plante un nouveau but. «Notre but est de créer un changement pour que ce stade, qui s’apparente parfois à un mouroir, vive un peu. Il faut dire qu’il n’est pas vraiment approprié pour ce genre d’animation, on sait que nos tifos peuvent paraître petits depuis les autres tribunes, mais on fait le maximum pour mettre de l’ambiance.»

C’est par exemple sous l’impulsion de ce groupe d’animation que l’Union belge a choisi de diffuser désormais la chanson “Freed From Desire” de Gala pour célébrer les buts des Diables rouges.

 

+ Plus d’infos sur le groupe Belgium Fans: la page Facebook du groupe