HENSIES

Panneau routier inversé à Thulin: la bibine n’est pas en cause

Le cliché d’un panneau routier posé à l’envers n’a pas échappé aux internautes. Mais l’abus de substances illicites n’est pas en cause.

C’est le genre de situations propices à la moquerie et à l’entretien de quelques clichés sur le Borinage et sur sa supposée population attardée. Depuis ce week-end circule sur les réseaux sociaux une photo d’un panneau de signalisation placé à l’envers. Commentaire: «Les ouvriers n’ont pas bu que l’eau».

Sauf que les ouvriers du SPW routes n’y sont pas pour grand-chose. La semaine dernière, la Belgique a été balayée par des vents violents. Et à Thulin, la victime la plus exposée le week-end dernier semble avoir été cet infortuné panneau routier, posé depuis des années sur le boulevard des Droits de l’Homme près du rond-point des Canadiens.

Comme on peut le constater sur cette vue de Google Street View, dont les images datent de 2009, le panneau était posé tout à fait normalement jusqu’au week-end dernier, attaché sur une barre horizontale. Mais les rafales ont fait céder les attaches du panneau, qui a basculé «tête en bas», s’affichant à l’envers et dans le sens inverse de la circulation.

Mais que l’on se rassure: les équipes du SPW sont intervenues ce lundi matin pour remettre le panneau dans le droit chemin. Evitant une série d’accidents et de torticolis...