DIABLES ROUGES

VIDÉOS | Belgique-Kazakhstan (3-0): on retiendra les trois buts et la fête à Eden Hazard

Il a fait beau, les supporters ont vu des buts, et Eden Hazard a été célébré comme il se doit après avoir récemment obtenu sa 100e cap. Bref, c’était la fête samedi soir aux abords du stade Roi Baudouin.

+ Voir les buts de la rencontre au bas de l’article

Face au Kazakhstan, les Diables rouges n’ont en effet pas fait dans la dentelle. En inscrivant deux buts dans le premier quart d’heure, ils ont rapidement évacué tout risque de mauvaise surprise. De quoi offrir un récital aux nombreux supporters présents venus faire la fête aux Diables et, surtout, à Eden Hazard.

 

 

3 choses à retenir de ce Belgique-Kazakhstan pour Eden Hazard

Car ce Belgique-Kazakhstan était aussi et surtout l’occasion pour le public belge de fêter son capitaine, Eden Hazard.

Celui qui a été officiellement annoncé au Real Madrid vingt-quatre heures avant la rencontre était ainsi mis à l’honneur par la fédération, lui qui avait fêté lors du précédent match sa 100e cap.

 

 

 

1.Un superbe accueil

 

Cela a commencé dès avant le coup d’envoi lorsque les supporters ont scandé le nom du numéro 10 belge, tout en agitant les milliers de drapeaux rouges à son effigie distribués dans le stade.

 

 

 

 

 

2.Un assist pour lancer la partie

 

 

 

Et il n’aura pas fallu attendre bien longtemps pour voir Eden Hazard s’illustrer. Dès la 10e minute, isolé sur le côté droit par un Timothy Castagne dans tous les bons coups, le capitaine adressait un centre en retrait que Dries Mertens, non sans le concours d’une jambe kazakhe, reprenait victorieusement. De quoi permettre aux supporters d’une fois encore scander le nom de la star belge. Et tant pis pour le buteur.

 

VIDÉOS | Belgique-Kazakhstan (3-0): on retiendra les trois buts et la fête à Eden Hazard
Si Mertens a marqué, c’est bien Hazard que tout le monde félicite. BELGA

 

 

 

3.Une (presque) standing ovation

 

 

 

Fatigué, Eden? S’il a rapidement placé Mertens et les Diables sur orbite, il est vrai que le capitaine n’aura pas été le Diable le plus en vue de la rencontre. Il faut dire que la récente actualité de son transfert a sans doute dû laisser quelques traces.

 

Il n’empêche que le feu follet de Braine s’est offert quelques jolis gestes dans le match, déclenchant systématiquement les vivats d’un public plus que jamais acquis à la cause du nouveau joueur de Madrid.

 

C’est, aussi, souvent par lui que le danger belge a été amorcé. Les chants à son encontre au coup de sifflet final ne s’y sont d’ailleurs pas trompés. On aurait d’ailleurs aimé voir Roberto Martinez le sortir en fin de rencontre afin de lui offrir une vraie standing ovation, mais le fédéral a préféré économiser Vincent Kompany et faire entrer Thomas Vermaelen pour son 3e changement...

 

VIDÉOS | Belgique-Kazakhstan (3-0): on retiendra les trois buts et la fête à Eden Hazard
Eden Hazard n’a pas livré la prestation la plus éblouissante de sa carrière internationale, mais il a tout de même régalé l’assemblée sur certains gestes. AFP

 

VIDÉOS | Les buts de la rencontre

 

 

La technique du match

Arbitre: Peljto (Bosnie)

Buts: Mertens (1-0, 11e), Castagne (2-0, 14e), Lukaku (3-0, 50e)

Cartes jaunes: Beysebekov, Kuat

BELGIQUE: Courtois – Alderweireld, Kompany (78e Vermaelen), Vertonghen – Castagne, Witsel, De Bruyne (67e Tielemans), Th. Hazard – Mertens, E.Hazard, Lukaku (72e Batshuayi)

KAZAKHSTAN: Nepohodov – Marochkin, Maliy, Yerlanov, Beysebekov – Zhukov, Kuat (78e Tagybergen), Fedin (66e Aimbetov), Pertsukh, Vorogovskiy – Zhangylyshbay (46e Islamkhan)