Tempête Miguel: un bateau de secouristes chavire au large des Sables d’Olonne

Trois secouristes de la Société nationale de sauvetage en mer ont perdu la vie au large des Sables-d’Olonne ce vendredi. Ils partaient secourir un bateau en difficulté.

Trois sauveteurs de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM) ont péri en mer vendredi après le chavirage de leur vedette au large des Sables d’Olonne, a annoncé vendredi la préfecture de Vendée, un des départements touché par la tempête Miguel.

Le bilan est de «trois morts, sauveteurs de la SNSM», selon la préfecture.

Sept hommes se trouvaient à bord de la vedette. Les quatre survivants ont regagné la côte à la nage, selon la même source.

Trois hélicoptères, de la gendarmerie, les pompiers et la marine, survolaient la zone pour tenter de repérer les victimes, a constaté un photographe de l’AFP.

Une soixantaine de pompiers étaient sur place.

«En fin de matinée, une vedette de la SNSM a chaviré à 800 mètres des côtes au large des Sables d’Olonne avec sept marins à bord», a expliqué la préfecture dans un communiqué.

Elle a fait naufrage alors qu’elle était sortie porter assistance à un bateau de pêche en difficulté, dont le propriétaire est porté disparu.

Le centre opérationnel départemental a été activé en préfecture, ainsi que le «Plan NOVI nombreuses victimes» et le Plan blanc, a précisé la préfecture, en indiquant que les autorités préfectorales sont sur place.

Dix départements du Centre-Ouest de la France, allant des côtes atlantiques à la région Centre, ont été placés vendredi en vigilance orange par Météo-France, en raison de rafales de vent de 110 à 120 km/h, accompagnées de pluies, avec l’arrivée de la tempête Miguel.