STIB

Voici SAM-e, la navette électrique autonome que la STIB teste au parc de la Woluwe

Les navettes électriques autonomes que la STIB va tester cet été jusqu’au printemps 2020 ont été dévoilées ce 7 juin au parc de la Woluwe. Petit nom: SAM-e, pour Smart Autonomous Mobility electric.

La STIB a dévoilé ce vendredi au parc de la Woluwe les navettes autonomes qu’elle a reçues en location de son partenaire de la RATP. Le test de ces véhicules 100% électrique aura lieu du 28 juin au 22 septembre. Vous pourrez y embarquer: ces très petits minibus transporteront des passagers sur 6 places assises et 6 places debout.

Les semaines suivantes seront mises à profit pour tester ces SAM-e (Smart Autonomous Mobility electric) sans passager. Le trajet d’1,5km et 5 arrêts doit d’abord être programmé. Ces bus sont équipés d’un système de détection Lidar, implanté à leurs quatre coins, ainsi que sous les véhicules et sur leur toit.

Voici SAM-e, la navette électrique autonome que la STIB teste au parc de la Woluwe
Le SAM-e, navette électrique autonome en test à la STIB, peut embarquer 6 passagers assis et 6 debout. BELGA - NICOLAS MAETERLINCK
Le site du parc de la Woluwe est idéal pour le test. Il propose de larges allées asphaltées et un parcours vallonné tout en virages. Il serpente depuis un arrêt sur l’avenue de Tervueren via le centre sportif communal au centre du parc jusqu’au terminus sur l’avenue du parc de la Woluwe. Dans une seconde phase, 300m s’ajouteront au trajet pour atteindre 1800m.

Un second test est prévu chez Solvay à Neder-Over-Heembeek entre les congés de Toussaint 2019 et de Pâques 2020. Là-bas, les SAM-e seront confrontés à des piétons, des cyclistes, des voitures, des carrefours et des parkings.

Les bus électriques autonomes doivent à terme pouvoir s’insérer dans les rues de Bruxelles. Le leasing des navettes coûte 600.000€. Le test est mené en collaboration avec Bruxelles Environnement, la commune de Woluwe-Saint-Pierre et la RATP.

Voici SAM-e, la navette électrique autonome que la STIB teste au parc de la Woluwe
Le SAM-e, navette électrique autonome en test à la STIB, peut embarquer 6 passagers assis et 6 debout. BELGA - NICOLAS MAETERLINCK