Steve Dessart, l’inusable Ballon d’or huy-waremmien

Steve Dessart, l’inusable  Ballon d’or huy-waremmien

Le temps n’a plus de prise sur Steve Dessart, un buteur découvert sur le tard. Léva

L’avant de Hamoir a remporté de justesse le classement de l’équipe-type en D2 amateurs. Il le mérite amplement.

La saison est finie depuis quelques semaines en nationale pour nos clubs régionaux, mais elle est encore dans les têtes de beaucoup d’entre nous. Et, déjà, pointe la nouvelle campagne qui draine son lot de présentations des nouveaux effectifs.

+ À lire | Dessart: «Une forme de reconnaissance»

Le temps de faire les comptes et on revient une dernière fois sur la feue saison 2018-2019 avec notre fameux jeu de l’équipe-type. Place d’abord à la D2 amateurs qui nous aura tenus en haleine avec Hamoir au top et le duo Waremme-Solières un peu plus à la traîne. Comme dans toutes les autres séries (on va d’ailleurs décliner les autres dans les prochains jours), on a progressivement dressé un classement à mesure des rencontres. Et à chacun des journalistes sur place, on a demandé de désigner, semaine après semaine, les 3 meilleurs joueurs de chacun de nos 3 clubs.

+ À lire | Miceli: «Je la veux bien, cette équipe»

À ce petit jeu forcément subjectif mais au final révélateur d’une certaine tendance objective, c’est la légende hamoirienne Steve Dessart qui l’a de nouveau emporté à la faveur de deux points devant le duo soliérois Thiaw-Pire. Aux yeux de tous, Dessart a livré une superbe campagne forte de 15 buts et de prestations abouties même si la seconde partie de saison a été plus compliquée. À ses côtés en front de bannière, un certain Kevin Cossalter, et c’est une petite surprise. L’avant waremmien a beau avoir quitté ses potes du Stade en janvier pour répondre aux sirènes luxembourgeoises, il a récolté assez de points pour figurer dans le onze.

Mais repartons de derrière. La défense est essentiellement composée de joueurs soliérois. Avec, dans les buts, l’inamovible Nicolas Pire, plus que jamais une certitude à son poste en D2 amateurs. Il a d’ailleurs souvent sauvé les meubles pour les Hutois. Devant lui, trois coéquipiers avec l’axe central constitué de Souleymane Thiaw et de Dylan Biersard avec sur le flanc droit Fayssal Bourard. Même si Solières a souffert cette saison, ces trois-là ont été fidèles au rendez-vous comme Jérôme Lahaque, pas toujours aligné à l’arrière gauche avec Hamoir, mais valeur sûre avec les Rats, une fois de plus.

L’entrejeu est un peu plus inédit. Avec un axe étonnant puisque constitiué de deux défenseurs de formation, Jérémy Javaux et Benoit Masset. Lesquels ont évolué un cran plus haut cette saison sous la coupe de Philippe Gustin. Plaisant manifestement à nos journalistes sur place. Enfin, sur les flancs, la vitesse à droite de Kevin Ribeaucourt, qui a marqué pas mal cette saison, et d’Ali Yilmaz, de l’autre côté, rendrait fou plus d’un défenseur.

Tout ce beau monde serait bien sûr coaché par Raphaël Miceli qui a réussi encore un petit miracle cette saison en glissant Hamoir dans la cour des grands en D2 amateurs. Avouons-le: cette équipe, avec un banc aux multiples solutions, aurait de la gueule…

D2 Amateurs