JUDICIAIRE

Double meurtre de Ronzon: le jury sera constitué ce mercredi

Double meurtre de Ronzon: le jury sera constitué ce mercredi

Les victimes, Nathan Kettani et Vinciane Lamoot, en couple, avaient été retrouvées mortes à leur domicile par des proches, inquiets de ne pas avoir de leurs nouvelles, le 12 août 2016. EdA

Assises du Luxembourg: le jury sera constitué ce mercredi en vue de juger le double meurtre de Ronzon. Nathan Kettani et Vinciane Lamoot avaient été retrouvés morts à leur domicile par des proches, inquiets de ne pas avoir de leurs nouvelles, le 12 août 2016.

Le jury sera constitué ce mercredi devant la cour d’assises du Luxembourg en vue du procès, qui débutera dès mardi prochain, du double meurtre de Ronzon (Rendeux). Les victimes, Nathan Kettani et Vinciane Lamoot, en couple, avaient été retrouvées mortes à leur domicile par des proches, inquiets de ne pas avoir de leurs nouvelles, le 12 août 2016. L’argent serait le mobile du meurtre. Le corps de Nathan Kettani présentait 147 plaies de couteau tandis que celui de sa compagne, enceinte, gisait dans la baignoire. Leur jeune fils, âgé alors de 20 mois avait, lui, été retrouvé sain et sauf dans son lit.

La première hypothèse de l’enquête avait été celle d’un drame conjugal à savoir que Vinciane Lamoot avait tué son compagnon avant de se suicider. Cependant de nombreux mouvements bancaires suspects ont été repérés dans les jours suivant via les comptes des victimes. En tout, il est question de 105 opérations aussi bien en Belgique qu’en France, tentatives comprises, entre le 12 août et le 16 août 2016; dont des retraits pour un total de 9.860 euros, des versements des comptes épargne des victimes vers des comptes courants ou encore des virements vers des comptes tiers.

Des recoupements via des images de vidéosurveillance ou l’analyse de la téléphonie ont ensuite permis d’identifier trois personnes: Radwan Elmi Galib, sa compagne Jennifer Sablon et un copain du premier, Sébastien Kesteman. Tous les trois seront finalement interpellés le 27 septembre 2016.

Jennifer Sablon avait comme amie la compagne du frère du meilleur ami de Nathan Kettani. Le couple Elmi Galib/Sablon avait rencontré les victimes à l’une ou l’autre occasion mais sans être proches. Il aurait un moment été dit par un tiers que Nathan Kettani et sa compagne étaient «millionnaires» ou qu’ils auraient hérité. Un souhait de recherche d’argent semble avoir entraîné par la suite les événements du 11 août, commis la veille de la découverte des victimes à leur domicile. Radwan Elmi Galib et Sébastien Kesteman se sont rendus ensemble à Ronzon. Il semblerait que le prétexte d’une commande de lettrage de camionnette à Nathan Kettani, qui était graphiste indépendant, a été évoqué pour prévoir une rencontre.

Selon Radwan Elmi Galib, le but aurait été de commettre un vol mais il a affirmé, au cours de l’enquête, avoir été manipulé par Sébastien Kesteman. Ce dernier a lui «chargé» le premier dans la succession des événements ayant conduit à tuer les victimes. Jennifer Sablon a, elle, aussi utilisé les cartes de banque mais a expliqué aux enquêteurs ne pas avoir été au courant des projets d’agression. Le trio devra répondre de meurtre pour faciliter le vol. Contrairement à ses coaccusés, Jennifer Sablon n’est plus détenue préventivement. Le procès pourrait durer jusque fin juin.

Double meurtre de Ronzon: le jury sera constitué ce mercredi
EdA