FOOTBALL

Les premiers mots de Felice Mazzù à Genk: «J’ai toujours rêvé de coacher en Ligue des champions»

Fraîchement intronisé nouvel entraîneur du Racing Genk, Felice Mazzù a été présenté à la presse ce lundi en fin de journée.

«Felice, merci pour la confiance et bienvenue dans la famille.» C’est par ces mots que le désormais ex-entraîneur de Charleroi a été accueilli par Peter Croonen, président du club champion de Belgique. Un titre qui permet à Mazzù d’atteindre ce qu’il pensait inaccessible: «J’ai toujours rêvé de coacher en Ligue des champions. Il y a quelques mois encore, je n’aurais jamais pensé que cela soit possible.»

«C’est un défi énorme mais je suis heureux et fier d’être ici», a ajouté le successeur de Philippe Clement, parti à Bruges.

«C’est une étape très importante dans ma jeune carrière», a aussi dit le Hennuyer de 53 ans, qui ne craint pas la barrière de la langue: «Cela ne me fait pas peur. J’ai envie de progresser avec le club.»

+ Découvrez deux pages spéciales dans L’Avenir de ce mardi 4 juin, sur tablette, smartphone ou PC