La Ferme D’Hosseuse à Neufchâteau, c’est l’affaire de Frédéric et Virginie Goebels-Magotiaux. C’est aussi l’histoire d’une exploitation familiale, au départ laitière et devenue, dans un esprit de diversification, un élevage de poulets à l’extérieur.

Et cela, depuis 22 ans. Avec, de surcroît, des lapins depuis 5 ans.«Ce sont les enfants qui ont développé cette activité, commentent les propriétaires de la ferme. Nos lapins, des Fauves de Bourgogne et des Papillons, courent dans une prairie. Les lapereaux naissent à la ferme où ils restent huit semaines avec leur mère. Puis ils sont sevrés avant d’aller courir à l’extérieur. Nos lapins sont à la carte du restaurant du Château de Grandvoir.»Les produits sont vendus en direct à la ferme. «Nous vendons aussi nos produits en direct chez nous. Et nous sommes présents sur le marché du terroir de Neufchâteau où nous proposons aussi nos pommes de terre, des Alliances, très fermes et bien jaunes. Ce sont des hâtives mais on nous en demande toute la saison. Nous proposons aussi des Nicolas.»Le contact avec les clients est important. «Nous aimons que les gens viennent acheter à la ferme parce que, comme cela, ils voient notre manière de produire et ils savent ce qu’ils achètent. Nous travaillons toujours des produits frais. Pour nos poulets, si on nous en demande un pour le week-end, nous le tuons la veille.»Et de poursuivre: «Avant, nos volailles étaient élevées dans des chalets. L’AFSCA nous pousse à construire un poulailler bio mais nous voulons des poulets d’âges différents qui vont prendre le temps de courir et de grossir. Des poulets prêts à tuer en 71 jours, ce n’est pas notre philosophie.»Pour l’heure, toute la famille travaille à mi-temps à la Ferme pédagogique de la Géronne et l’autre mi-temps avec nous. Nos enfants suivent notre voie et leurs études à l’école agricole à Ciney.» La relève est assurée.

Hosseuse, 5 – 0485/36 53 28