La MDL est un projet de l’ASBL Filière laines dont l’objet est la valorisation des laines locales et la réappropriation de la laine dans des circuits courts entre éleveurs et consommateurs finaux, artisans ou industriels.

C’est aussi un bâtiment rénové selon des méthodes traditionnelles et écologiques avec des structures et charpentes en bois massif, des enduits de chaux et torchis… À entendre Philippe Schreurs, chargé de mission: «Nos activités se concentrent sur 4 éléments: la Boutique des Laines, les ateliers de la laine, des expositions et la mise à disposition d’une salle de réunion.» La Boutique, dédiée à la vente d’articles réalisés en laines locales, est ouverte les jeudis, vendredis et samedis. «C’est une coopération de nombreux artisans de talent qui démontre l’intérêt et la faisabilité d’une mise en marché de produits en laines locales, explique-t-il. Les ateliers de la laine sont basés sur le principe des Fablabs. Nous allons proposer la location de machines et des formations pour professionnels ou étudiants en design-textile. Nous disposons déjà de cardeuses, ouvreuses, feutreuses, machines à coudre et à tricoter. Nous aurons bientôt une Kniterate, machine à tricoter semi-industrielle à pilotage digital, et un parc informatique pour apprendre les logiciels de design textile.»Selon les formateurs, des stages s’ouvriront pour des professionnels du feutre, de la maille ou du textile. Et aussi pour le grand public qui souhaite découvrir la laine ou le feutre. Une ouverture pour des stages de vacances et des « classes de laine » à destination des plus jeunes sont en cours d’étude. «Il y aura des expositions mettant en valeur l’emploi de la laine, la richesse de son travail et de ses dérivés tels que le feutre, précise le chargé de mission. En juin nous accueillons d’ailleurs l’expo : Roux ardennais.».

21 rue de Transinne – 063 57 77 02 – 0475 93 12 30 –

http://laines.eu