«Le p’tit train s’en va dans la campagne», c’était une chanson des années '60. C’est aussi le rêve abouti d’une poignée de mordus d’histoire locale, de transports en commun, de restauration mécanique… En 1981 ils ont créé l’association «Le Chemin de Fer de Sprimont» et depuis, «un petit train s’en va dans la campagne» du hameau de Damré.

Il ne va pas bien loin, 2,4 km aller-retour! Mais un vrai bonheur que ce petit voyage sur l’assiette de l’ex-ligne SNCV (vicinal) Poulseur-Sprimont-Trooz (utilisée de 1887 à 1965) et plus encore pour les enfants. Quelle réussite pour «les dix gagas» qui depuis le début sont allés et vont au charbon pour installer rails et ballast, assurer l’entretien, chercher et acquérir le matériel, locomotives, wagons. La gare est aussi un véritable musée vivant d’archéologie industrielle, ferroviaire, minier et carrier. Le «trésor» de l’association: une vingtaine de locomotives de tous types, diesel, mono, bi, tri et quadri cylindres, une électrique et «Marie» une à vapeur qui attend une nouvelle chaudière évaluée à 60 000 euros! Sans oublier une quarantaine de wagons, pour passagers ou matériel. Depuis le début de l’aventure, le président de l’ASBL Pierre Dykmans (photo), son cofondateur Alain Tenaerts et les autres mordus ont élargi le matériel à des autobus. C’est ainsi qu’on trouve un bus à plateforme parisien et un «vicinal» qui emmènent les visiteurs de la gare vers le «Centre d’Interprétation de la Pierre» (ancienne centrale électrique), mais aussi pour des excursions à thèmes, vers le Musée de Comblain et le canal de l’Ourthe et sa belle écluse et bien d’autres curiosités de la région. À voir et revoir pour un retour dans notre passé, découvrir un patrimoine rare et profiter d’une attraction unique en province de Liège!Infos: 04 382 20 29 www.cfs-sprimont.be