Poumon vert de l’entité douroise, Blaugies a vu progressivement ses verts pâturages se transformer en lotissements. Heureusement, la vie associative n’y manque pas d’événements, parmi lesquels on peut citer la Ducasse du Joncquois ou le Jogging du Cœur.

Quant à la Brasserie La Moneuse, elle fait même connaître le nom du village outre-Atlantique. On se réjouira donc de voir le village se doter d’un nouvel attrait: son marché hebdomadaire du jeudi matin. À l’initiative du projet, le maraîcher Alain Delplanque, qui a trouvé une oreille attentive auprès des autorités communales. Résultats des… courses: avec le commerce de fruits et légumes, on trouve désormais ici un poissonnier, une fleuriste, un charcutier et d’autres ambulants ont déjà manifesté leur intérêt. Derniers arrivés au moment d’écrire ces lignes: Olivia Swaelens et Jean-François Colas. À Montignies-sur-Roc, leur boutique «Artisans et Terroirs» porte bien son nom puisque, parallèlement aux produits de bouche artisanaux venus des deux côtés de la frontière, on trouve des jeux en bois et divers objets de décoration. Ils nous expliquent: «Le marché de Blaugies est une belle opportunité de nous faire connaître. Le rendez-vous a déjà ses habitués. Avec une majorité de personnes âgées, notamment parce que le home La Bienvenue est à deux pas d’ici. Et puis on y retrouve la même ambiance que dans notre magasin: les clients ont aussi envie de discuter, de savoir d’où viennent exactement les produits, ou comment on fabrique tel ou tel objet. Il y a un réel besoin de contacts. Certaines personnes viennent de l’entité honnelloise, qui est pour le moment dépourvue de marché régulier. Il y a d’ailleurs une volonté d’y remédier, tous les vendredis dès 16 h, sur le parking du Rat d’Eau. Nous espérons que plusieurs exposants nous y rejoindront!»