FOOTBALL

Hommage à Reyes, femme streaker, frissonnant «You’ll Never Walk Alone», but d’Origi, rap de Klopp: 5 vidéos à voir de la finale de la Champions League

Hommage à Reyes, femme streaker, frissonnant «You’ll Never Walk Alone», but d’Origi, rap de Klopp: 5 vidéos à voir de la finale de la Champions League

Il faisait très chaud à Madrid. Reporters / DPA

De l’avis de nombreux fans de ballon rond, la finale de la Champions League remportée par Liverpool ne restera pas dans l'histoire du foot pour la qualité de son jeu. Mais elle aura été marquée par plusieurs moments chauds ou émotionnels. Petite sélection.

L’hommage à Reyes

Le match avait lieu au stade Wanda Metropolitano de l’Atlético Madrid, ancien club de Jose Antonio Reyes, décédé à seulement 35 ans dans un accident de voiture samedi matin. Une minute de silence a été organisée juste avant le coup d’envoi du match. Elle s’est transformée en touchante minute d’applaudissements.

 

 

L’envahissement de terrain

Cela en deviendrait presqu’une habitude: à chaque finale son streaker. Sauf que cette fois, ce n’était pas un homme mais une femme très légèrement vêtue qui s’est imiscée sur la pelouse en plein match. Le temps pour cette dénommée Kinsey Wolanski d’arriver au rond central et les stewards la maîtrisaient.

 

 

Le but d’Origi

Liverpool s’est imposé 2-0 avec notamment un but de Divock Origi. Monté au jeu à la 58e, le Diable rouge a tué le suspense à trois minutes du terme. Un Belge qui marque en finale de C1, ce n’est pas commun. Seul Yannick Carrasco l’avait fait en 2016 mais lui avait dû s’incliner avec l’Atlético contre le Real Madrid en 2016.

 

 

Le «You’ll Never Walk Alone»

Le foot est fait d’émotions. Et en donne. Depuis les tribunes aussi. En témoigne ce chant emblématique des supporters des Reds repris en choeur par tout le stade après que les joueurs de Liverpool aient soulevé la Coupe aux grandes oreilles. Frissonnant.

 

 

Le rap de Klopp

Un autre chant revenu à la mode dans les travées d’Anfield Road ces dernières semaines, c’est le tube nineties de Salt ‘N Pepa « Let’s talk about sex », transformé en «Let’s talk about Six», en référence au 6e sacre des Reds dans la plus prestigieuse des compétitions européennes. Des paroles visiblement très bien maîtrisées par Jurgen Klopp. L’entraîneur allemand de Liverpool, tout heureux de faire taire ceux qui le comparaient à un chat noir, l’a démontré en interview d’après-match.