Elections régionales 2019: une majorité PS-Ecolo-DéFI n’aurait pas la majorité au Parlement de la Fédération

Elections régionales 2019: une majorité PS-Ecolo-DéFI n’aurait pas la majorité au Parlement de la Fédération

Les élus au parlement wallon siégeront de facto au parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, qui comprend 94 membres: les 75 députés wallons et 19 élus francophones de Bruxelles. BELGA

Les élections régionales permettent aussi de constituer le parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Envisagée par d’aucuns ces dernières heures, la constitution d’une majorité PS-Ecolo-DéFI en Fédération Wallonie-Bruxelles se révèle impossible à la lumière de la nouvelle composition de l’assemblée francophone, établie ce lundi.

Selon le poids respectif de chaque famille politique au lendemain des élections, il manquerait en un effet un siège à pareille tripartite.

Selon la composition communiquée par le Parlement, l’assemblée renouvelée comptera en effet 28 députés PS (-8), 23 MR (-5), 16 Ecolo (+10), 13 PTB (+11), 11 cdH (-5) et 3 élus DéFI (=), pour un total de 94 députés. Le seuil de majorité absolue est donc de 48 voix.

Sur base de cette nouvelle composition, une seule bipartite serait possible en Fédération Wallonie-Bruxelles, à savoir une alliance PS-MR (51 sièges au total).

Les autres solutions envisageables s’appuient toutes sur une alliance de trois partis, à savoir notamment une majorité PS-Ecolo-PTB (57 voix). Ou alors un Olivier PS-Ecolo-cdH (55). Ou encore une jamaïcaine MR-Ecolo-cdH (50).

Non élu directement, le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles est composé pour mémoire des 75 députés wallons, épaulés par 19 députés bruxellois.

L’assemblée, qui siège à Bruxelles, se réunit une semaine sur deux, en alternance avec les sessions du Parlement de Wallonie établi à Namur.

Elle traite des matières communautaires, à savoir notamment l’éducation, l’enseignement supérieur, la culture, les médias, la politique de l’enfance et d’aide à la jeunesse, les sports, etc.