SERAING

Elections régionales 2019 à Liège: Sabine Roberty abandonne son échevinat à Seraing; Laura Crapanzano réfléchit

Deux échevines PS de Seraing, Laura Crapanzano et Sabine Roberty, ont réalisé dimanche, l’une au fédéral et l’autre à la Région, le dixième score en voix de préférence en province de Liège validant ainsi leur entrée au sein de leurs hémicycles respectifs.

Dans ces conditions et grâce aux 5.642 voix obtenues, Sabine Roberty, n’étant pas dans les 25% des mandataires wallons ayant obtenu un des meilleurs taux de pénétration, mais en raison également du décumul intégral s’appliquant aux élus PS, a annoncé lundi qu’elle abandonnait son échevinat pour se consacrer à son futur mandat de députée régionale pour lequel elle prêtera serment le 12 juin.

«J’avais décidé, en acceptant d’être 4e sur la liste régionale, de me consacrer uniquement à ma fonction de députée tout en gardant mon mandat de conseillère communale. De toute façon, j’ai toujours été contre le principe du cumul», explique la future ex-échevine de l’Etat Civil, de la Population et des Cimetières.

Elle sera remplacée au collège de Seraing par un membre de la section d’Ougrée dont elle provient. Il s’agira soit de Patricia Stassen, qui semble tenir la corde, soit de Michel Weber. La décision sera prise par la section lors d’un vote interne.

 

Quel choix pour Laura Crapanzano ?

 

Quant à Laura Crapanzano, échevine des Travaux, des Finances et de l’Environnement, elle se donne le temps de la réflexion «au niveau familial» tout en consultant également les instances du parti sachant que la règle du décumul intégral s’imposera à elle suite aux décisions prises en 2017 par la Fédération nationale du PS sur la question.

«C’était une place de combat et le parti avait pour objectif de décrocher cinq sièges dans la circonscription de Liège. C’est fait. Je suis en plus en ordre utile, grâce à mes 10.850 voix, pour devenir députée fédérale, chose importante pour Seraing également. Plusieurs facteurs vont donc entrer en ligne de compte», assure-t-elle.

A noter que Déborah Gérardon, première échevine de Seraing en charge, entre autres, de l’aménagement du territoire, a obtenu 6.176 voix en tant que 13e suppléante sur la liste régionale lui permettant ainsi d’intégrer le top 10 liégeois (7e) en termes de voix de préférence tous partis confondus.