ÉLECTIONS 2019

Régionales: dans quelles communes carolos le PTB a-t-il rencontré le plus de succès?

Tout le monde a pu le constater ce dimanche lors du dépouillement des bureaux de vote. Le PTB a nettement progressé en Wallonie, et particulièrement du côté de la circonscription de Charleroi-Thuin.

Phénomène marquant lors de ces élections régionales: la percée du PTB, surtout au niveau de la circonscription de Charleroi-Thuin. Sur l’ensemble de la circonscription, 17,85% des électeurs ont voté pour ce parti. Un franc succès qui lui a permis d’obtenir deux sièges au Parlement wallon. Des sièges qui seront occupés par Germain Mugemangango, porte-parole du parti, et Amandine Pavet.

Mais dans quelles communes le parti de Raoul Hedebouw a-t-il rencontré le plus de succès, au sein de la circonscription de Charleroi-Thuin?

C’est à Châtelet que le PTB a été élu avec le plus de voix. Au total, le parti a engrangé 22,5% des votes, ce qui le situe juste derrière le PS, encore très dominant dans la région (38,9%). La progression du PTB a d’ailleurs été la plus importante dans cette commune, puisque le parti progresse de 14,9% par rapport au scrutin de 2014.

Après Châtelet, c’est dans la commune de Charleroi que le PTB a rencontré le deuxième plus grand succès, avec 22,2% des votes. Le parti de Germain Mugemangango a progressé de 13,3% par rapport au scrutin de 2014. Vient ensuite la commune de Farciennes avec 20,4% des votants qui ont choisi le PTB.

Le PTB moins important à Thuin?

Si le PTB a eu beaucoup de succès du côté de Charleroi et Châtelet, sa progression au niveau de la commune de Thuin est, en revanche, beaucoup moins importante. Au niveau des chiffres, le parti de gauche a récolté 9,8%. Dans la commune d’à côté, à Ham-sur-Heure Nalinnes, seul 8,2% des votants ont coché le PTB sur leur bulletin de vote. Ce parti n’a progressé que de 3,6% depuis le dernier scrutin en 2014.

En fin de compte, si le PTB a gagné du terrain au niveau de la circonscription de Charleroi-Thuin, sa progression varie énormément d’une commune à l’autre.