LIÈGE

INFOGRAPHIES | À Liège, le score du PTB est 20 fois plus important qu’il y a une quinzaine d’années

INFOGRAPHIES | À Liège, le score du PTB est 20 fois plus important qu’il y a une quinzaine d’années

La personnalité de Raoul Hedebouw est devenue incontournable en région liégeoise. L’évolution de son score personnel est d’ailleurs impressionnante. Photo News

Nous avons rassemblé les résultats des partis lors des scrutins de ces quinze dernières années, dans les circonscriptions de Liège. Quelques constats sautent aux yeux: l’érosion des partis traditionnels, l’ascension du PTB, l’irrégularité d’Écolo.

Voici les résultats des derniers scrutins électoraux dans les circonscriptions de Liège, donc la province de Liège pour le niveau fédéral et l’arrondissement de Liège pour le niveau régional.

Au fédéral

Une réalité saute aux yeux, lorsqu’on observe l’évolution des scores à l’échelon de la province de Liège, pour les élections fédérales: le PS et le MR occupent les deux premières places depuis belle lurette, mais souffrent d’une longue érosion. Tous deux ont perdu une dizaine de pourcents en une dizaine d’années.

Le cdH perd lui aussi du terrain, lentement mais sûrement, pendant qu’Écolo joue au yoyo.

Le PTB, par contre, connaît une croissance importante. En 2003, le parti emmené par Raoul Hedebouw pointait à 0,76%, alors qu’il a atteint 16,45% des suffrages ce 26 mai, soit un score plus de vingt fois supérieur à seize ans d’intervalle.

Autre statistique impressionnante: sur la même période, le score personnel du Liégeois est passé de 214 à 49 852 voix de préférence! Précisons néanmoins qu’il figurait en troisième place sur la liste, il y a 16 ans.

À la Région wallonne

Dans la circonscription de l’arrondissement de Liège, le PS figure toujours en tête, mais a perdu son statut de parti ultra-dominant, en perdant treize pourcents des suffrages en une quinzaine d’années.

Le MR n’est plus le deuxième parti, puisque le PTB vient lui chiper cette place, grâce à une progression très sensible. Récoltant 1,5% des voix en 2004, il cartonnait ce dimanche 26 mai avec 18,35% des suffrages. Une fois de plus, les scores personnels sont éloquents: Alice Bernard, en huitième position, récoltait 205 voix de préférence en 2004 (Nadia Moscufo, tête de liste: 1 395 voix), mais son score personnel, en tant que tête de liste, grimpe à 14 967 voix de préférence cette fois.

Pendant ce temps, le cdH voit une fois de plus son électorat s’éroder, tandis qu’Écolo remonte la pente, après la déculottée de 2014.