ELECTIONS 2019

Maxime Prévot sur le score du Vlaams Belang: «La N-VA a un discours choquant, le Vlaams Belang est encore plus répulsant»

Maxime Prévot, président du cdH, s’est exprimé à notre micro en début de soirée. Le candidat humaniste dit être lucide sur l’état de la démocratie en Belgique et inquiet de voir que le discours des extrêmes séduit les plus jeunes.

Alors que le cdH ne semble pas faire partie des gagnants du jour selon les résultats très partiels à notre disposition en ce début de soirée, nous avons rencontré Maxime Prévot au QG du cdH à la ferme de Mehaignoul, à la Bruyère près de Namur.

Sur le score du cdH

«Franchement, je m’en fous de savoir si nous sommes 3, 4 ou 5e parti wallon. Ce qui m’importe c’est de savoir quelle force politique nous pouvons encore représenter».

«Si nous sommes à 12% c’est bien loin des sondages qui nous annonçaient à 9%. Mais c’est malgré tout un tassement puisque nous venions de 14%».

Sur les scores du Vlaams Belang et celui de la N-VA

«C’est inquiétant de voir le Vlaams Belang qui gagne du crédit auprès des jeunes générations».

«La N-VA a un discours choquant, mais le Vlaams Belang est encore plus répulsant».

«Ces deux partis ensemble reprèsentent plus de 45% de l’électorat flamand, nous devons donc être lucides devant l’état de la démocratie en Belgique».

Sur la formation d’un futur gouvernement fédéral

«Personne n’a imaginé que ce serait facile mais ce qui semble s’esquisser s’annonce encore plus compliqué»