BRUXELLES

Khattabi, Vervoort ou Laaouej: ils ont voté ce matin à Bruxelles

Laaouej, Vervoort, Khattabi ou Kanko: tous ces candidats à suivre ont voté à Bruxelles. Voici leur réaction au sortir des urnes.

Laaouej: «On est confiant»

Le chef de groupe PS à la Chambre Ahmed Laaouej a voté dimanche matin vers 10H15 à l’athénée royal de Koekelberg, situé sur l’avenue de Berchem-Sainte-Agathe à Koekelberg.

Le nouveau bourgmestre de la commune tire la liste bruxelloise du PS à la Chambre, devant l’échevine ixelloise Caroline Désir (2e) et le bourgmestre de Saint-Josse Emir Kir (3e).

«On est confiant», a-t-il assuré avant de voter. «On a fait une très bonne campagne, une campagne avec des propositions, des solutions, loin des polémiques que certains voulaient agiter. (...) Ce sont les concitoyens qui décideront de l’avenir qu’ils veulent donner au pays. Est-ce qu’on continue avec le même attelage gouvernemental ou est-ce qu’on change de politique? Ce sont les urnes qui nous le diront», a-t-il affirmé.

Vervoort: «une excellente campagne»

Le ministre-président sortant du gouvernement bruxellois Rudi Vervoort a voté dimanche vers 11H30 au bureau de vote installé dans l’école Everheide, rue du Moulin à Vent, à Evere.

Il s’est dit confiant, fort de son bilan: «Je pense qu’on a mené une excellente campagne. On a été très présent sur le terrain avec une cohésion à la fois dans le discours et entre les candidats et donc je pense qu’on a fait ce qu’il fallait pour convaincre l’électeur».

Il espère voir le PS garder sa place de premier parti à la Région, malgré les sondages qui placent en tête Ecolo, poussé par la vague verte amorcée aux communales.

«Les sondages, depuis que je fais de la politique au niveau régional, ont chaque fois été différents des résultats et comme les résultats ont toujours été meilleurs, je n’accorde pas une grande importance aux sondages».

Khattabi: «rétablir un minimum de confiance»

C’est en famille et tout sourire que la co-présidente d’Ecolo Zakia Khattabi a voté dimanche vers 10h15 dans une école communale d’Ixelles. «C’est clair qu’il va falloir rétablir un minimum de confiance si on veut construire tous ensemble les prochaines majorités», a-t-elle déclaré aux journalistes présents, ajoutant être «tournée vers l’avenir».

«Il faut maintenant penser à l’avenir. Je garde en tête les objectifs que nous nous sommes donnés avec Patrick (Dupriez, ex-co-président du parti) de faire en sorte de pouvoir peser dans les majorités», a poursuivi Zakia Khattabi.

Selon la co-présidente d’Ecolo, il y a aujourd’hui une «prise de conscience qui fait que les autres partis eux-mêmes ne pourront pas faire comme si les citoyens ne nous envoyaient pas de message». «Mais c’est clair qu’il va falloir rétablir un minimum de confiance si on veut construire tous ensemble les prochaines majorités. Nous avons la responsabilité de garantir un accord de majorité le plus intéressant pour nos concitoyens.»

Kanko: «J’espère que nous grandirons encore»

Assita Kanko, deuxième sur la liste N-VA à l’Europe, a voté vers 10h00 dimanche à Ixelles. «J’espère que nous grandirons encore», a-t-elle déclaré à sa sortie de l’isoloir. «Nous avons fait de notre mieux.» L’ex-conseillière communale MR à Ixelles place la défense du droit des femmes au coeur de ses priorités.

La liste à l’Europe est tirée par Geert Bourgeois. Le parti nationaliste de Bart De Wever compte pas moins de quatre élus qu’il semble en capacité de préserver.

Pour la N-VA, qui décrivait Assita Kanko comme son «nouvel atout» à Bruxelles, les résultats des dernières élections communales dans la capitale ont été quelque peu décevants. «Nous devons maintenant être attentifs à ce que l’électeur va dire à Bruxelles», a indiqué la candidate. «Avec Cieltje Van Achter, Karl Vanlouwe et Elias Kartout, nous avons fait de notre mieux pour convaincre l’électeur bruxellois.»