TENNIS

Angelique Kerber première éliminée de marque à Roland Garros, par une jeune Russe de 18 ans

Angelique Kerber première éliminée de marque à Roland Garros, par une jeune Russe de 18 ans

Anastasia Potapova a créé la première grosse surprise AFP

L’Allemande Angélique Kerber, triple lauréate d’un tournoi du Grand Chelem, est la première éliminée de marque aux Internationaux de France à Roland-Garros qui ont débuté ce dimanche à la Porte d’Auteuil.

Sur la terre battue parisienne, la numéro 5 mondiale a en effet été surprise par la Russe Anastasia Potapova, ancienne lauréate chez les juniors à Wimbledon.

Angelique Kerber (N.5), 31 ans, a été battue en deux manches par cette jeune Russe de 18 ans, 81e au classement WTA, 6-4, 6-2 en 1 heure et 13 minutes de jeu.

Pour sa première apparition chez les seniores, Potapova, lauréate du tournoi junior à Wimbledon en 2016, jouera au deuxième tour contre la Chinoise Yafan Wang (WTA 56) ou la Tchèque Marketa Vondrousova (WTA 38).

Potapova a disputé deux finales l’an dernier, à Moscou (River Cup) et Tashkent, l’emportant en double (avec Vera Zvonareva) à Moscou l’an dernier.

Angelique Kerber, en souffrance d’une cheville blessée, a gagné l’Open d’Australie et l’US Open en 2016 ainsi que Wimbledon l’an dernier. Son meilleur résultat à Paris reste un quart de finale (en 2012 et l’an dernier).

L’Allemande avait déclaré à son arrivée à Paris que c’était déjà une grande victoire pour elle de pouvoir jouer. «J’ai fait de mon mieux. J’ai pu vraiment bien m’entraîner ces derniers jours mais je n’ai pas eu une longue préparation sur terre battue. J’étais contente au moins de monter sur le court, de jouer un match, même si ça ne s’est pas passé comme je l’espérais. Je suis déçue mais j’ai tout fait ces deux dernières semaines pour être ici. Mais en fait, je n’ai pas joué beaucoup de matches sur terre avant (Roland-Garros), je n’ai pas pu très bien m’entraîner. Donc je n’avais pas trop d’attentes pour ce tournoi, ce sentiment que j’avais avant le tournoi s’est avéré juste. (A propos de sa cheville droite, qu’elle s’est tordue début mai à l’entraînement) Je sais qu’il y a encore un peu de travail, quelques jours ou quelques semaines de soins, pour que je puisse jouer à 100%.»