Aucune activité qui prendra place dans la future maison de village n’est déjà arrêtée. «Cela se fera selon la demande des citoyens», indique Marcel Biron.